• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Histoire de la grande guerre : Après 1914 et 1915, l'année 1916 racontée par Gilles Vauclair

© Editions Sutton
© Editions Sutton

L'historien Côte d'Orien spécialiste de la première guerre mondiale, Gilles Vauclair, poursuit son récit du conflit au fil du Centenaire. Après " 1914 - Le Face à Face" et " 1915 - L'Impossible percée", voici son troisième livre " 1916 - De la Fournaise de Verdun à la Boue de la Somme ".

Par Caroline Jouret

Gilles Vauclair s'intéresse depuis toujours à la Première Guerre Mondiale. Véritable passionné il connaît tout du conflit, des grandes batailles aux plus insolites détails.

Avec Didier Callabre, il avait publié en 2008 " Le fusillé innocent" : l'histoire d'Eugène Bouret, un viticulteur Bourguignon mobilisé en Août 1914, fusillé pour l'exemple le 7 septembre de la même année et réhabilité en 1917. 

A l'occasion du centenaire de la première guerre mondiale, Gilles Vauclair a poursuivi sur sa lancée.

En 2013, son livre " La Grande Guerre en 3 D " offrait une vision saisissante de la réalité de la guerre dans les tranchées. L'auteur a sélectionné des photos dans sa collection personnelle. Des photos prises le plus souvent par des officiers, possesseurs d'appareils photographiques stéréoscopiques.

Toujours avec Didier Callabre, Gilles Vauclair a sorti ensuite aux éditions Sutton,  " La vie en Côte-d'Or pendant la Grande Guerre " et " Les poilus de la Côte-d'or dans la Grande Guerre ". Deux livres très documentés où l'auteur fait souvent référence au vécu des habitants de Ruffey-les-Echirey, un village qu'il connaît particulièrement bien. 

Depuis le début du centenaire, Gilles Vauclair, publie chaque année un livre sur la première guerre mondiale à 100 ans d'intervalle. Après " 1914 - Le Face à Face" et " 1915 - L'Impossible percée ", il vient de publier son troisième livre " 1916 - De la Fournaise de Verdun à la Boue de la Somme ".

© Editions Suttons
© Editions Suttons
" En 1916, les belligérants s'affrontèrent dans deux batailles titanesques : Verdun et la Somme. Si pour l'armée française 1916 ne fut pas la plus meurtrière, ses soldats durent endurer l'effroyable expérience des charniers de Verdun.

Verdun, antichambre de l'enfer, dont certains dirent : " Celui qui n'a pas connu Verdun n'a rien connu de la misère humaine". Pourtant, pendant plusieurs mois, les polius résistèrent héroïquement avec pour leitmotiv : "Ils ne passeront pas".

Parallèlement sur la Somme, pour la première fois depuis la bataille de la Marne, l'armée allemande pliait réellement devant une offensive alliée ce qui entama la combativité et le moral du fantassin allemand.  

Pour évoquer cette troisième année de la Grande Guerre, Gilles Vauclair, à travers une série de photographies inédites présente les deux batailles et des ennemis, qui somme toute, n'étaient pas si différents les uns des autres.
"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus