Areva lance un vaste plan d'économies

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L. avec l'AFP

Le groupe nucléaire public Areva, présent en Bourgogne, a annoncé un vaste plan d'économies.

video title

19_REACTIONS PLAN ECONOMIE AREVA

au lendemain du plan de réorganisation « Action 2016 » visant à redresser la santé financière d'Areva ( un milliard d'économies annuelles d'ici 2015, ainsi que 1,2 milliard d'euros de cessions) les syndicats attendent d'en savoir plus pour décider des suites à donner ... pas de pertes d'emplois en

Le conseil de surveillance d'Areva a adopté un plan qui vise à réduire de lourdes de pertes. Cela se traduira notamment par le gel des embauches de personnels administratifs.

Le plan stratégique "Action 2016" a été adopté lundi 12 décembre 2011. Il vise à réaliser un milliard d'économies annuelles d'ici 2015, ainsi que 1,2 milliard d'euros de cessions, a précisé Areva, sans donner de détails sur l'emploi. Le groupe annonce également qu'il réduira d'un tiers ses investissements d'ici 2016, à 7,7 milliards d'euros.



Areva a ajouté qu'il s'attendait à subir une lourde perte cette année, proche d'1,5 milliard d'euros, en raison d'une provision exceptionnelle colossale, liée surtout à la dépréciation de la valeur de ses actifs miniers.

Gel des embauches de personnels administratifs

Areva gèlera les embauches de personnels administratifs "le temps nécessaire", a déclaré mardi 13 décembre 2011 son président du directoire Luc Oursel, en refusant toujours de quantifier les réductions d'effectifs entraînées par cette mesure. Ce gel, qui concerne "la finance, les ressources humaines, l'administration et le contrôle de gestion", est effectif "dès maintenant", a-t-il précisé.



De son côté, le ministre de l'Industrie Eric Besson a qualifié de "fantaisiste" le chiffre de 1 200 départs non remplacés en France avancé par la CGT du groupe nucléaire public Areva.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité