Arnaud Montebourg lance un appel aux Bourguignons

Publié le Mis à jour le
Écrit par ES

Le candidat à la primaire socialiste a demandé aux habitants de la région de voter pour lui le 9 octobre 2011.

video title

A Montebourg aux Bourguignons : "votez pour moi"

Invité de France 3 Bourgogne le 1er octobre 2011, Arnaud Montebourg a lancé un appel aux habitants de sa région pour qu'ils votent pour lui pour "d'autres solutions et d'autres alternatives" qui permettront "le sursaut nécessaire à la France".

Le député de Saône-et-Loire estime qu'il est le seul candidat à la primaire à incarner les "solutions nouvelles" face aux candidatures de François Hollande et de Martine Aubry qui sont "les mêmes candidatures à quelques nuances technocratiques près". Arnaud Montebourg veut un débat "utile" au 2ème tour entre lui-même et le chouchou des sondages.

Le président du Conseil général de Saône-et-Loire a de nouveau défendu avec vigueur ses "solutions alternatives" face à ce qu'il considère comme des "vieilles recettes alors que le monde autour de nous est en train de s'écrouler".

Arnaud Montebourg a ainsi lancé un appel très "gaullien" aux Bourguignons pour qu'"ils le portent le plus loin possible". (voir notre extrait).

Il se dit d'ailleurs très confiant en ses chances et il n'a pas hésité à également appelé les soutiens de Martine Aubry à se porter sur son nom pour qu'il y ait au second tour "un vrai débat entre François Hollande et une autre solution".

Refusant de croire aux sondages, Arnaud Montebourg a insisté : "on ne gagnera pas face à Nicolas Sarkozy avec des sondages, on gagnera avec des solutions nouvelles, des idées nouvelles pour permettre à la France de prendre de l'avance".

Le candidat a ensuite détaillé ses solutions, essentiellement pour sortir de la crise et pour changer la vie économique et sociale du pays.

Arnaud Montebourg a également confirmé que, quoi qu'il arrive, il ne se représentera pas aux élections législatives de juin 2012. Sa circonscription sera réservée à une femme, a-t-il annoncé, en ajoutant qu'il sera le président du comité de soutien de cette candidate dont il n'a pas donné le nom puisque les investitures interviendront après les primaires.

Vous pouvez revoir les deux parties de l'émission en cliquant sur ce lien : "La voix est libre".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité