Bourgogne : Tout sur les législatives, cliquez ici

À peine la présidentielle terminée, voici venu le temps des législatives. Autre étape clé pour les 5 prochaines années.

Quelles sont les conséquences du redécoupage des circonscriptions ? Quelles sont les dates du premier et du second tour ? Qui sont les candidats de votre circonscription ? Le député actuel de votre circonscription se représente-t-il ? Beaucoup de questions entourent ce scrutin. Ce dossier est là pour vous éclairer.

Cliquez sur votre département pour obtenir toutes les informations relatives aux élections législatives par circonscription.

Les législatives 2012 sont une étape essentielle à la construction du nouveau gouvernement. Si la gauche n’obtient pas la majorité à l’issue de ces élections, François Hollande devra se contenter d’une cohabitation politique, ce qui réduira fortement la marge de manœuvre du Président de la République. Autant dire que ce nouveau temps électoral est également décisif pour les cinq prochaines années. Alors cochez les dates des 10 et 17 juin dans votre agenda, car votre bureau de vote ouvre à nouveau ses portes.

Mais pour aller voter, encore faut-il savoir dans quelle circonscription vous vous trouvez. Après le redécoupage de 2010, la Bourgogne a perdu deux circonscriptions, soit deux députés.

Redécoupage des circonscriptions

Pourquoi avoir entrepris un tel redécoupage ? Simplement pour des raisons démographiques. En effet, la division en circonscriptions se fait proportionnellement à la population. Or, le dernier découpage électoral remontait à 1986. Bien entendu la population a évolué depuis cette date. À l'époque, les Français étaient 54 millions. Aujourd'hui, le pays compte plus de 65 millions d’habitants.

Autant dire que la répartition de la population sur le territoire français a également évolué durant ce lapse de temps. Avant ce redécoupage, certaines circonscriptions se retrouvaient donc sous-représentées à l’Assemblée nationale, tandis que d’autres étaient surreprésentées. Voilà pourquoi une nouvelle répartition des circonscriptions s’est avérée plus que nécessaire.

À savoir : le nombre total de députés à l’Assemblée nationale n’a pas changé. Il est toujours de 577. La création des nouvelles circonscriptions a donc été compensée par la suppression de circonscriptions dans d'autres départements moins peuplés. Le tout en veillant à n’avantager aucun camp… Ce qui complique considérablement la tâche.

Powered by Dailymotion
Retrouvez toute l'actu des législatives.