Bourgogne: 8 agents de sécurité en milieu scolaire

8 assistants chargés de prévention et de sécurité sont désormais présents dans les collèges et lycées de Bourgogne.

Les établissements les plus touchés par des phénomènes de violence dans la région sont dotés, depuis la rentrée 2012, d'assistants de prévention et de sécurité. 8 collèges et lycées sont concernés par cette réforme en Bourgogne.

500 assistants chargés de prévention et de sécurité (APS) ont été mis en place afin d’augmenter, dès la rentrée scolaire 2012, le nombre des adultes présents dans les établissements scolaires les plus exposés aux phénomènes de violence et dont le climat nécessite d’être plus particulièrement amélioré.

La répartition répond à des critères liés au fonctionnement quotidien de l’établissement (taux d’absentéisme des élèves, nombre d’élèves exclus, nombre de faits de violence et d’incidents graves…) ainsi qu’à ses rapports avec l’environnement (prise en compte des diagnostics de sécurité de l’Equipe Mobile Académique de Sécurité).

Les 8 postes destinés à l’académie de Dijon ont été attribués, après avis des directeurs académiques des services de l’Éducation nationale et en concertation avec les chefs d’établissements concernés à Dijon aux  Lycée Simone Weil, Lycée Le Castel, Collège Marcelle Pardé. A Nevers au Lycée professionnel Edmond Rostand. A Chalon-sur-Saône au Lycée professionnel Thomas Dumorey. A Mâcon au Collège Saint Exupéry et à Sens au Collège Champs Plaisants et au Lycée C.et.R. Janot.

Les APS contribuent à l’analyse de la situation de l’établissement pour favoriser la mise
en place d’une politique de prévention. Ils participent à l’action éducative, en complémentarité avec les autres personnels et, selon les situations, avec les équipes mobiles de sécurité (EMS), concourent au traitement des situations en cas de crise grave compromettant la sécurité des personnes et des biens, afin de rétablir les conditions nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement.


Les APS exercent leurs missions sous l’autorité du chef d’établissement. Ils s’intègrent dans l’action d’une équipe pluridisciplinaire de prévention rassemblant les compétences de différents personnels. Ils peuvent, selon les situations, contribuer à organiser le lien avec les équipes mobiles de sécurité. Leur action ne se substitue pas à la mission de surveillance dévolue aux assistants d’éducation.


Cinq grandes catégories d’activités sont identifiées :
- actions de prévention, d’éducation auprès des élèves ;
- actions à l’attention des personnels ;
- participation aux instances de l’établissement ;
- relais, sous l’autorité du chef d’établissement, auprès des équipes mobiles de
sécurité (EMS) ;
- actions de partenariat.


Les APS seront recrutés au niveau bac+2 par les chefs d’établissement qui s'assureront
de l’adéquation du profil du candidat aux compétences attendues. Ils recevront une formation durant les 8 premières semaines suivant leur prise de fonctions. À l’issue de cette période, ils exerceront pleinement leur mission dans l’établissement. La
formation pourra faire l’objet d’une validation des acquis dans la perspective d’une
professionnalisation ultérieure.

L’ensemble des APS sera recruté au plus tard le 1er octobre 2012, afin que leur formation se déroule en octobre et novembre 2012.

(informations fournies par l'académie de Dijon)

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité