Cet article date de plus de 9 ans

Carteron : "Une journée complètement folle"

Patrice Carteron, l'entraîneur du DFCO, fait le point sur les chances de maintien de son équipe en Ligue 1

La 38e et dernière journée du championnat de France de football qui se joue ce dimanche 20 mai 2012 s'annonce palpitante, notamment pour le club dijonnais qui joue son va-tout.

Dijon, qui joue à Rennes ce soir à 21h, fait partie des huit clubs engagés dans la lutte pour le maintien en Ligue 1. Ce final digne d'un film d'Hitchcock concerne les formations comprises entre la 12e place de Valenciennes (40 points) et la 19e de Dijon (36 points), y compris ces deux là.

 

12- Valenciennes (40 points)
13- Nice (39)
14- Lorient (39)
15- Sochaux (39)
16- Brest (38)
17- Caen (38)
18- AC Ajaccio (38)
19- Dijon (36)
 

"Je m'attends à ce que ce soit une dernière journée complètement folle parce qu'aujourd'hui mathématiquement il y a huit équipes concernées par le maintien sur une journée", analyse Patrice Carteron.

"Il faut croire qu'il peut se passer quelque chose de formidable. Mais, encore faut-il s'en donner les moyens. C'est, je pense, là où on n'a pas été à la hauteur sur les dernières semaines et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui on est dans une situation qui est difficile. Encore une fois, il faut l'assumer", a déclaré le coach dijonnais.

Carteron sur le départ

Quel que soit le résultat du match de ce soir, le départ de Patrice Carteron semble inéluctable. De l'avis de tous, les dissensions qui règnent depuis plusieurs semaines au sein de l'équipe dirigeante du club auront lourdement pesé sur les résultats des Dijonnais. A l'issue du dernier match où Dijon recevait Toulouse, Patrice Carteron a été acclamé par le public dijonnais qui a réclamé le départ du président Bernard Gnecchi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dijon fco football sport