Deux producteurs de café en Côte d'Or

Alfonzo et Fernando sont venus du Mexique à l'occasion de la Quinzaine du commerce équitable.

La 12e édition de la Quinzaine du commerce équitable se déroule jusqu'au dimanche 27 mai 2012. Elle a pour objectif de convertir les consommateurs aux achats équitables, fondés sur une juste rémunération des producteurs du Sud.

Alfonzo et Fernando sont deux petits producteurs de café bio, qui écoulent leur production grâce à la filière du commerce équitable. Ce séjour en Bourgogne doit leur permettre de découvrir quelques uns des magasins où sont vendus leurs produits. Ce mercredi 16 mai 2012, ils se sont rendus dans une grande surface de Fontaine-lès-Dijon, où ils ont rencontré des consommateurs autour d'un café.

Un peu plus tard, ils ont visité une exploitation agricole à Quetigny : ils ont été accueillis par Gilles Lambert, un producteur de légumes biologiques. Enfin, dans l'après-midi, ils ont participé à une réunion avec les membres du conseil municipal des jeunes de Dijon. Lors de ce rendez-vous organisé par l'association locale Equi'max, ils ont pu parler de leurs pratiques agricoles dans le sud du Mexique.

"Quand on achète un produit équitable, on sait qu'il a été produit dans des conditions environnementales et sociales correctes et que le producteur est payé à un prix décent", rappelle l'association Max Havelaar, qui appose son label sur 95% des produits équitables en France.

La crise affecte le commerce équitable

Une écrasante majorité de Français (91%) a une image positive du commerce équitable (100% chez les 18-24 ans), indique un sondage BVA réalisé pour Max Havelaar.

Mais, depuis deux ans, le commerce équitable n'enregistre plus de croissance à deux chiffres dans l'Hexagone. En 2011, les ventes n'ont progressé que de 4%, totalisant 315 millions d'euros.

 Au delà de la crise, le sondage BVA fait apparaître deux freins majeurs à l'achat : le prix des produits, jugé trop élevé par près de la moitié des sondés (48%), et le scepticisme, car "37% de la population reste à convaincre que cette démarche profite réellement aux petits producteurs".

Le programme de la Quinzaine du commerce équitable