Estimation 2nd tour : nette majorité à gauche

Plus sur le thème :

La gauche a obtenu une majorité absolue à l'Assemblée avec 291 sièges

Selon les 1ères estimations des votes du 2nd tour des élections législatives 2012, dimanche 17 juin, la gauche obtiendrait une majorité absolue des sièges à l'Assemblée nationale. La droite aurait 231 sièges, le Modem 2 sièges et le Front national de 2 à 4 sièges.

La gauche pourrait ravir 5 à 7 sièges à la droite en Bourgogne. A l'issue du 1er tour des élections législatives, les candidats de gauche ont obtenu 32,81% des voix, soit 37801 de plus que les candidats de la droite (27,35% des suffrages).

Dans la région, aucun candidat n'a été élu au 1er tour. Le Front national, même s'il a fait un score local (14,87%) supérieur au score national (13,6%), n'a pas réussi à se maintenir au 2nd tour, il n'y a donc aucune triangulaire.

2 bascules possibles en Côte-d'Or

- 1ère circonscription   : Laurent Grandguillaume (PS) est sorti grand vainqueur du 1er tour et menace fortement le député sortant Bernard Depierre (UMP) qui dispose de peu de report de voix

- 2ème circonscription : Rémi Delatte (UMP), député sortant, est arrivé cen tête mais suivi de près par Pierre Pribetich (PS). L'attitude des électeurs du Front national au 2nd tour sera déterminante.

- 3ème circonscription :  Kheira Bouziane (PS) devrait succéder à Claude Darciaux (PS), Pascale Caravel (UMP) n'ayant pas réussi à creuser l'écart au 1er tour

- 4ème circonscription : François Sauvadet (Nouveau Centre) est quasiment assuré d'être réélu; le score de Patrick Molinoz (PRG) au 1er tour   et la participation assez forte, réduise en effet les chances du candidat de gauche.

- 5ème circonscription : Alain Suguenot (UMP) fort de ses 43,2%  au 1er tour devrait être réélu face à l'ancien préfet Daniel Cadoux (PS)
 

Les socialistes bien engagés dans la Nièvre

- 1ère circonscription : La position de Martine Carrillon-Couvreur (PS) est confortable face à Jean-Luc Gauthier (UMP)

- 2nde circonscription :peu d'inquiétude pour Christian Paul (PS) qui a raté de peu l'élection dès le premier tour face à Hélène Boucomont (UMP)

Une Saône-et-Loire toute "rose"?

- 1ère circonscription : Gérard Voisin (UMP) pourrait perdre son siège au profit de Thomas Thévenoud (PS). Affaibli par une division dans son propre camp au 1er tour, le député sortant a besoin de toutes les voix de droite, y compris celles du FN.

- 2ème circonscription : situation difficile aussi pour Jean-Marc Nesme (UMP). Dans un contexte de division à gauche, il est arrivé en tête au 1er tour, mais il a lui aussi besoin de toutes les voix de droite et du FN pour l'emporter face à Edith Guegneau (Divers gauche) à qui les Verts se sont rallié au 2nd tour.

- 3ème circonscription : Jean-Paul Anciaux (UMP) est menacé par le socialiste Philippe Baumel arrivé en tête au 1er tour dans un contexte de division à gauche. Au 2nd tour, le candidat du PS devrait bénéficier des voix de son "dissident" Rémi Rebeyrotte qui a appelé à voter pour lui.

- 4ème circonscription : situation difficile pour Arnaud Danjean (UMP) arrivé derrière Cécile Untermaïer (PS) et qui ne peut  pas compter sur les voix du FN. Le secrétaire départemental du parti a en effet fait savoir qu'il ne "souhaitait pas l'élection du candidat de la droite".

- 5ème circonscription : le député sortant Christophe Sirugue (PS) est arrivé largement en tête au 1er tour. Il est quasiment assuré de retrouver son siège face à Isabelle Dechaume, la candidate de l'UMP.

2 bascules envisageables dans l'Yonne

1ère circonscription : duel serré entre le maire socialiste d'Auxerre Guy Férez et Guillaume Larrivé (UMP), conseiller à l'Elysée sous Nicolas Sarkozy pour remplacer Jean-Pierre Soisson. Le 2nd bénéficie toutefois d'un appelle du FN à voter pour lui et du soutien de Guy Roux, l'ancien entraîneur de l'AJA

- 2ème circonscription : issue incertaine également pour le député sortant Jean-Marie Rolland (UMP) menacé par   Jean-Yves Caullet (PS) arrivé en tête au 1er tour. Mais le Fn a appelé à voter pour le candidat de droite  ainsi que le candidat "dissident" divers droite.

- 3ème circonscription : la députée sortante Marie-Louise Fort (UMP) devrait être réélue après un bon score au 1er tour face à Nicolas Soret (PS). Mais le FN n'a pas donné de consigne de vote. Le choix de ses électeurs sera déterminant.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité