François Rebsamen au secours du cassis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marianne Picoche

Le sénateur-maire de Dijon estime que le cassis ne mérite pas la taxation de 45% prévue sur les liqueurs

Hier F.Rebsamen a fait adopter un amendement par le Sénat où il demande au gouvernemement un rapport pour mieux cibler les consommations excessives d'alcool. "Nous partageons tous le souci de lutter contre le fléau de la consommation excessive de l'alcool chez les jeunes, notamment. Toutefois, la crème de cassis n'est pas un des grands coupables".

Les dispositions de l’article 16 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) visent à renchérir le prix des boissons alcoolisées par l’entremise du levier fiscal, au nom de la politique de santé publique. C'est dans ce cadre qu'une augmentation de 45 % sur les liqueurs et les crèmes de fruit est prévue.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité