Jean-Pierre Chevènement ne déménagera pas

Publié le Mis à jour le
Écrit par Florent BOUTET

L'ancien maire de Belfort était en campagne dans sa ville. Il a répondu à la polémique sur son logement à Paris.

video title

video title

Chevenement répond à la polémique sur son logement

Le candidat MRC à la présidentielle fait front face à la polémique sur son logement à Paris. Selon Jean-Pierre Chevenement il ne s'agit pas d'un logement social. Le sénateur de Belfort était en campagne ce jeudi dans son fief.

Jean-Pierre Chevènement prophète en son pays ? En tout cas le candidat du Mouvement Républicain et Citoyen était en campagne ce jeudi dans sa ville. L’ancien maire de Belfort en a profité pour dénoncer les « insinuations mensongères » autour de la polémique sur son logement à Paris.

D’après le président d’honneur du MRC, ces attaques proviennent tout droit de la majorité socialiste au Conseil de Paris. C'est en tout cas ce qu'il écrit sur son blog.

Jean-Pierre Chevènement a choisi de contre-attaquer : d’après lui son appartement parisien n’est pas un logement social, c’est un logement à loyer libre. Autrement dit la ville de Paris a décidé d’elle-même du montant du loyer qui était fixé, soit 1541 € hors charge, toujours selon le sénateur belfortain (ce montant devrait prochainement être relevé à 1946 € par mois).

En conclusion, le candidat franc-comtois à la présidentielle assume payer un loyer bien moins élevé que le prix du marché, mais d’après lui c’est le cas le plus de 13.000 personnes dans la capitale. Il refuse de déménager.

Par ailleurs, le député PS du Doubs Pierre Moscovici conseille à son voisin belfortain de renoncer à sa candidature. Pierre Moscovici, qui sera certainement le directeur de campagne de François Hollande plaide pour l'unité dès le premier tour. Un argument qui ne semble pas convaincre Jean-Pierre Chevènement, qui se dit persuadé de rassembler les 500 signatures necessaires à sa candidature.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité