Cet article date de plus de 9 ans

La déroute de Sochaux au Parc des Princes

Les jaune et bleu ont sombré 6-1 sur le terrain du PSG. C'est leur plus large défaite cette saison.
© AFP

En s’inclinant lourdement à Paris, Sochaux reste dans la zone rouge. Le FCSM est avant dernier de la Ligue 1 avec 33 points, mais compte seulement 1 point sur le premier non-relégable.

Sochaux avait déjà pris 6 buts cette saison. C’était au stade Bonal le 21 septembre dernier face à Rennes. Les bretons étaient venu l’emporter 6-2. Cette fois-ci l’addition est encore un peu plus salée, car les footballeurs de l’aire urbaine n’ont poussé qu’une seule fois le ballon au fond des filets parisiens.

Dimanche soir, les sochaliens ont donc rendu leur plus mauvaise copie de la saison. A leur décharge, on peut dire qu’ils n’étaient pas favoris, loin de là, face à une équipe du PSG qui vise le titre.

Paris ouvre le score dès la sixième minute

Tout a mal commencé pour Sochaux : sixième minute, Pastore ouvre le score. Après avoir transpercé la défense franc-comtoise, le milieu argentin fusille le but de Richert d’un puissant tir du gauche. Imparable : le PSG mène déjà 1-0.

Pourtant les joueurs d’Eric Hely vont réagir et entretenir l’espoir. Suite à une longue ouverture de Martin, Maiga surprend le portier parisien de la tête à la douzième minute. A cet instant de la partie le score affiche donc 1-1. Mais le répit n’est que de courte durée pour le FCSM.

A la 25ème minute Motta double la mise pour les parisiens. Puis c’est Menez qui inscrit le but du 3-1 juste avant la fin de la première période. A la mi-temps la victoire semble déjà avoir choisi son camp. Le PSG devait absolument l’emporter sur Sochaux pour recoller à Montpelier en tête du championnat.

Doublé de Nene au retour des vestiaires

Le calvaire s’est poursuivi au retour des vestiaires. C’est au tour de Nene, l’un des meilleurs butteurs de Ligue 1 de rentrer en scène. Coup sur coup à la 55ème puis à la 60ème minute, il inscrit un doublé. Le score gonfle encore pour Paris : 5-1. C’est Armand qui donnera le coup de grâce dans les arrêts de jeu avec un tir croisé à ras de terre. Sochaux s’incline donc 6-1.

Il reste cinq journées à Sochaux pour s’extirper de la zone de relégation. Heureusement pour le FCSM, Brest, Auxerre, Caen, Lorient et Dijon ont aussi perdu ce week-end. Ajaccio s’est contenté d’un match nul. Parmi les concurrents directs pour le maintien, seul Nice s’est imposé.

Les déplacements à Ajaccio et à Caen lors des 35e et 37e journées seront donc décisifs pour les sochaliens. Avant cela le FCSM accueillera Bordeaux le 29 avril. L’occasion de recroiser Francis Gillot, l’ancien entraineur des jaune et bleu qui officie depuis cette saison sur les bords de la Garonne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc sochaux-montbeliard football sport