Les buralistes contre les paquets uniformes

Ils protestent contre un projet d'imposer des paquets de cigarettes sans logo ni image de marque

Un certain nombre d'entre eux ont organisé des actions symboliques jeudi 6 septembre 2012.

Un projet, soutenu par la France, est actuellement à l'étude à Bruxelles. S'il est adopté, cela aboutira à la mise en place de paquets neutres. Cela permettra de mieux mettre en valeur les messages de santé, du style "Fumer tue" ou "Fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage". Ces messages écrits et les photos choc des paquets pourraient ainsi être largement agrandis.

Le projet prévoit aussi une hausse de 30 ou 40 centimes par paquet (et 50 à 60 pour le tabac à rouler), ainsi que l'obligation de cacher les produits en vente. Des buralistes ont donc recouvert leurs linéaires de paquets de cigarettes d'un drap blanc pour montrer ce que pourraient devenir leurs commerces.

La profession craint surtout de voir ses emplois disparaître. Les marchands de tabac font aussi valoir que les paquets génériques vont faire exploser le marché de la contrefaçon, car ils seront plus faciles à copier.

Taxer les fabricants à la base

De son côté, la Ligue contre le cancer propose une mesure qu'elle juge plus efficace : "Il serait intéressant de taxer les fabricants à la base, c'est-à-dire sans que ça passe par le consommateur. Les fabricants devraient verser une taxe à l'Etat au pro rata du nombre de paquets de cigarettes vendus dans chaque pays. Cela permettrait de financer les dépenses engendrées par les maladies liées au tabac", déclare Isabelle Guyot, coordinatrice de la Ligue contre le cancer dans la Nièvre.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité