Paray (71) : le meurtrier de Katherine gardé à vue

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.H.A.C

Dans la nuit du jeudi 30 juin au vendredi 1er juillet 2011, le corps de Katherine Maillard a été découvert à Paray.

C'est son compagnon qui aurait appelé le SMUR aux alentours de 4 heures du matin pour signaler la découverte. Il est actuellement en garde à vue à la gendarmerie de Paray-le-Monial.

Au départ, rien ne pouvait indiquer une piste criminelle. La victime, psychologiquement fragile, était connue des services de police et de gendarmerie pour avoir fugué à plusieurs reprises. Dans un premier temps, la gendarmerie de Paray a pris l'affaire en charge, avant de la confier à la brigade de recherche de Charolles.



Plusieurs examens ont été effectués : il y a d'abord eu un "body scanner" (radio en 3 dimensions) et un examen du corps pratiqués vendredi 1er juillet. Puis, une autopsie a été réalisée lundi 4 juillet. Il est apparu que le décès est consécutif à un coup violent porté au thorax. De multiples traces de violences antérieures ont aussi été découvertes.



Le compagnon a donc été interpellé lundi pour "actes de violence habituelle sur personne vulnérable sans intention de donner la mort". Depuis, il est à la gendarmerie de Paray-le-Monial où sa garde à vue va être prolongée. L'enquête s'oriente vers l'ouverture d'une information judiciaire. Le dossier devrait être confié au tribunal de Chalon-sur-Saône.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité