Policier blessé : deux mineurs mis en examen

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L. avec l'AFP

L'agresseur du policier blessé à Chenôve n'a pas encore été identifié, a indiqué le parquet lundi 12 décembre 2011.

Les deux mineurs ont été mis en examen pour "tentative de vol avec effraction en réunion". Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, a déclaré le procureur de la République de Dijon, Eric Lallement.

Une seconde information judiciaire contre X a été ouverte pour "violence volontaire avec ITT de plus de 8 jours sur agent de la force publique", a précisé le procureur. "L'agresseur n'a pas pu être formellement identifié parmi ces deux personnes", a dit M. Lallement.



Le policier de 35 ans, qui avait été violemment frappé à la tête, est sorti de l'hôpital lundi après-midi, a-t-on appris auprès du syndicat Unité SGP Police-FO de Côte-d'Or. Souffrant d'un traumatisme crânien et de multiples contusions, il avait été hospitalisé jeudi 8 décembre dans un "état sérieux", mais ses jours n'étaient "pas en danger".



Le policier a subi une intervention et "ne devrait pas avoir de séquelles", selon le parquet. A l'arrivée de la patrouille sur les lieux d'un cambriolage jeudi soir, plusieurs individus ont pris la fuite. Le policier s'est lancé à la poursuite de l'un des fuyards. Alors qu'il se trouvait derrière un bâtiment, il a été violemment frappé à la tête par un homme avec un objet.



Les enquêteurs ignorent si l'agresseur est l'un des participants au cambriolage, ni avec quel objet il a frappé le policier. Ayant perdu connaissance, le gardien de la paix n'a pu donner l'alerte avec son talkie-walkie que plusieurs minutes plus tard.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité