Sauvadet souhaite 20% de proportionnelle

François Sauvadet est favorable à l'introduction d'une dose de proportionnelle de 20% aux législatives

Le président du conseil général de Côte d'Or et ministre centriste de la Fonction publique estime que 10% serait "un peu juste".

"10%, ce serait un peu juste, je souhaiterais 20% comme dose de proportionnelle, un niveau satisfaisant pour permettre l'expression de courants de pensée. Est-ce qu'on peut continuer à avoir des courants de pensée totalement absents dans une démocratie moderne?", a déclaré François Sauvadet (Nouveau Centre) devant l'Association des journalistes parlementaires. Et de souligner que, "depuis 20 ans, le centre n'a eu de cesse de demander l'introduction d'une dose de proportionnelle".
 

Pour les législatives des 10 et 17 juin, le Nouveau Centre va présenter "plus d'une centaine de candidats" et espère ensuite pouvoir constituer un groupe de "60-70 députés", un objectif "atteignable et raisonnable", a indiqué cet ancien président du groupe NC à l'Assemblée nationale.
 

Depuis 2007, "les idées du Nouveau Centre portées à l'Assemblée ont été prégnantes", notamment sur la règle d'or, la justice fiscale, la convergence franco-allemande, la pénibilité, a aussi estimé M. Sauvadet. "Si nous n'existions pas, nous manquerions à la majorité (...) Si nous voulons peser davantage, il faut qu'on s'organise", a-t-il ajouté, en plaidant pour une "stratégie de rassemblement des centres, dans la filiation de l'UDF".