Un expert des grands crus de Bourgogne en prison

Un marchand de vins réputé a été arrêté jeudi 8 mars 2012

Le collectionneur et marchand Rudy Kurniawan, 35 ans, a été arrêté à Los Angeles. II devrait être prochainement transféré à New York.

Il est accusé notamment d'avoir tenté de vendre aux enchères en 2008 à New York 84 bouteilles de faux grand cru du Domaine Ponsot, dont le prix de vente avait été estimé à environ 600.000 dollars. Il avait essayé de vendre une bouteille présentée comme étant de 1929, alors que les premières mises en bouteille sur le domaine ont eu lieu en 1934.

Selon les bureaux du procureur fédéral de New York, d'autres vins étaient présentés comme du Clos Saint-Denis, du même domaine, mis en bouteille entre 1945 et 1971, alors que la production de ce vin n'a commencé qu'en 1982. Les vins avaient été retirés de la vente à la demande des propriétaires du domaine.

Le mois dernier, il avait encore essayé de vendre aux enchères à Londres, via un homme de paille, 78 bouteilles de faux grand cru du domaine de la Romanée-Conti, qui avaient été estimées à 736.500 dollars.

L'escroc avait la confiance de clients richissimes

M. Kurniawan, né en Indonésie, était jusqu'à ces dernières années une personnalité connue des ventes aux enchères spécialisées tant en Californie qu'à New York. Ce collectionneur de vins rares se vantait d'être un "nez" capable de reconnaître les contrefaçons de vins rares et réputés. Il avait la confiance de clients richissimes. Il a vendu ces dernières années pour des millions de dollars de vins, dont environ 35 millions de dollars pour la seule année 2006, selon la justice américaine.

Il est également accusé d'avoir illégalement obtenu des prêts de plusieurs millions de dollars pour financer son impressionnant train de vie. Trois chefs d'accusation pour fraude électronique, et deux pour fraude postale ont été retenus contre lui. Chaque chef d'accusation peut être puni de 20 ans de prison. Les documents de justice précisent qu'il n'a pas la nationalité américaine, et qu'une demande d'asile lui avait été refusée, avec ordre de quitter le pays au plus tard en avril 2003.