Un insecticide tueur d'abeilles va être interdit

En C.d'Or, l'interdiction annoncée du cruiser satisfait les apiculteurs et mécontente les agriculteurs

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
video title

Interdiction annoncée du pesticide cruiser

Le gouvernement vient de se prononcer pour l'interdiction du Cruiser, cet insecticide utilisé sur les cultures de colza et accusé de contribuer au déclin des abeilles. Une décision saluée par les apiculteurs mais dénoncée par les agriculteurs.

Le gouvernement veut interdire le cruiser, un insecticide utilisé sur les cultures de colza et accusé de tuer les abeilles.Une décision saluée par les apiculteurs mais dénoncée par les agriculteurs.Des agriculteurs qui s'étonnent qu'une autorisation donnée il y a un an par l'Etat puisse être retirée aujourd'hui.

Le cruiser mis en accusation par l'Agence nationale de sécurité de l'alimentation

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll envisage de retirer l'approbation de mise sur le marché dont bénéficiait le cruiser,  une décision qui fait suite à un rapport de l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Cette étude démontre l'impact de ce produit sur la mortalité des abeilles. Le ministre a également indiqué que la France avait décidé de saisir la Commission européenne et l'Autorité européenne pour la sécurité alimentaire (EFSA) sur ce sujet. "Dans l'attente de ces travaux, il nous apparaît nécessaire de demander à la Commission de revoir l'approbation du Cruiser", a précisé le ministre de l'agriculture.