Vaste saisie de drogue destinée à la Côte d'Or

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Les forces de l'ordre ont interpellé des trafiquants à Dieue-sur-Meuse lundi 5 septembre 2011.

video title

Côte d'Or : importante saisie de drogue

C'est la plus grosse prise depuis des années pour le Groupement d'Intervention Régional de Dijon. Lors d'une opération dans la Meuse, environ 130 kilos de stupéfiants destinés au marché dijonnais ont été saisis. Sept personnes ont été interpellées.

C'est lundi en fin d'après-midi qu'une opération a été menée en Lorraine, dans la petite commune située près de Verdun.  Les policiers, gendarmes, agents des impôts et des douanes ont mis la main sur deux véhicules remplis de diverses substances stupéfiantes. Une prise exceptionnelle par son ampleur.

Un important dispositif avait été mis en place à l'initiative du GIR (groupe d'intervention régional) de Dijon. Il comprenait notamment 25 policiers, une vingtaine de gendarmes,  un hélicoptère qui a repéré les deux voitures qui revenaient de Rotterdam, aux Pays-Bas. Le dispositif dit "go-fast" comprenait une voiture ouvreuse et une autre porteuse de la marchandise, a confirmé le commissaire divisionnaire Paul Montmartin.



Les membres du GIR ont trouvé près de 7 kilos d'héroïne, 80 kilos de produit pour couper la drogue, 20 kilos d'herbe de cannabis, 19 kilos de résine de cannabis, 3 kilos de cocaïne, 300 cachets d'ecstasy, etc. La drogue était destinée à être revendue à Dijon et dans sa région.



A raison de 40 euros le gramme d'héroïne, le butin s'élève à plusieurs milliers d'euros rien que pour cette substance. Au total, les trafiquants auraient pu tirer deux millions de l'ensemble de la cargaison. Des agents des douanes et des impôts passent au crible le patrimoine des délinquants. Ils ont déjà trouvé divers éléments d'enrichissement, dont un bateau.



Sept personnes ont été interpellées, dont quatre Dijonnais. Leur garde à vue, qui se déroule à Dijon,  prendra fin au bout de 96 heures. Ils seront présentés à un juge d'instruction jeudi 8 septembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité