Xavier Bertrand soutient l'Hôtel-Dieu du Creusot

Le ministre de la Santé s'est dit favorable au plan de continuation de l'établissement

video title

Le ministre de la Santé à l'Hôtel Dieu du Creusot

après des mois et des mois de bataille pour sauver leur hopital Les personnels de l'Hotel Dieu du Creusot ont reçu la visite de Xavier Bertrand Le ministre de la Santé est venu rassurer les personnels hospitaliers en se prononçant EN FAVEUR d'un plan de continuation des activités... en alternati

Xavier Bertrand a visité la fondation privée ce mardi 21 février 2012. Il a rassuré le personnel en se prononçant en faveur du plan de continuation défendu par André Billardon, le maire PS du Creusot.

L'établissement hospitalier connaît de grandes difficultés financières. Le tribunal vient de lui accorder une troisième période d’observation. Le ministre de la Santé s'est rendu sur les deux sites de la fondation. La visite a débuté par le site Harfleur, avant de se poursuivre sur le site Foch, où Xavier Bertrand a confirmé le maintien des urgences et du SMUR.

Le programme comprenait également une rencontre avec les personnels réunis à l'école d'infirmlières. Le ministre a salué la décision d'André Billardon, maire du Creusot, qui a décidé d'emprunter 10 millions d'euros pour racheter les murs de la fondation et lancer un plan de continuation. Selon les observateurs, cette approbation ministérielle signe donc la fin du soutien au plan Métais 3, qui est actuellement le seul plan de reprise déposé au tribunal de Chalon-sur-Saône.

30 000 passages aux urgences

"Dans le détail, c'est au tribunal de se prononcer", a précisé Xavier Bertrand. "Qu'est-ce qu'on attendait de moi aujourd'hui ? Est-ce que l'Etat répondrait présent oui ou non pour la continuation de l'activité ? La réponse est claire, c'est oui", a dit le ministre. "Imaginez, vous allez faire une croix sur ce site, comment on fait après ? Regardez le bassin de population de 100 000 personnes et les 30 000 passages aux urgences. On pense vraiment qu'on pouvait faire une croix sur ce site ? Bien sûr que non", a conclu le ministre de la Santé.


Mais, les syndicats restent prudents et disent attendre des actes concrets dans les prochaines semaines. Ils ont aussi noté que Xavier Bertrand a rappelé la nécessité de renforcer la collaboration qui existe entre l'Hôtel-Dieu et le centre hospitalier voisin de Montceau-les-Mines.

"Ca veut dire quoi un établissement unique ?"

"Ca veut dire quoi un établissement unique ?" a déclaré le ministre de Santé, interrogé sur l'hypothèse d'un rapprochement entre les établissements hospitaliers de l'Hôtel-Dieu et de Montceau.
"C'était un établissement unique si vous cédiez au SIH. Là, je pense qu'il y a de la place pour des complémentarités. Il faut qu'ils s'entendent entre eux. Ils y sont prêts. J'ai voulu voir les partenaires sociaux. Ils sont comme saint Thomas. Ils attendent de voir. Je ne suis pas venu par hasard. J'aime bien cette région. Je ne suis pas venu y faire du tourisme. Je suis venu dire les choses et visiblement le message a été reçu. Je les confirmerai par écrit et la directrice de l'Agence régionale de santé sera porteuse de la décision de la volonté de l'Etat", a dit Xavier Bertrand.