Journée mondiale du chien : Ozark, Ghost, Sniper, les complices d'Arnaud, gendarme cynophile

Publié le
Écrit par Franck Menestret
Ghost et Sniper
Ghost et Sniper © Arnaud

Jeudi 26 août est la journée mondiale du chien. A cette occasion, rencontre avec un maître chien de la gendarmerie, à la brigade cynophile de Valdahon dans le Doubs.

L'adjudant Arnaud, 46 ans est conseiller technique au groupe d’investigations cynophiles de la gendarmerie de Valdahon près de Besançon.

L'homme a depuis l’enfance la passion pour les chiens, et elle n’a cessé de grandir.

Mon premier chien s’appelait Eclat, un berger allemand, chien de la famille. J’avais 10 ans et j’ai grandi avec lui. C’est vers lui que je me réfugiais quand ça n’allait pas… Ensuite, tu te dis, je voudrais bien travailler avec des chiens   

nous raconte le militaire

Dans ses fonctions à la gendarmerie, Arnaud travaille chaque jour sur le terrain avec son complice Ozark, 3 ans, un superbe berger hollandais et Ghost, 10 ans, berger belge malinois, chien de recherche de stupéfiants.

Drogue, billets, carburants, poudre....des chiens qui ont du nez ! 

« Ozark, c’est un chien qui présente pas mal de qualités, il est joueur et c’est important, il est persévérant, il est très à l’aise dans tous les milieux et très sportif » confie Arnaud sur son collègue de travail à quatre pattes.

Ozark est utilisé pour de multiples missions. C'est un chien de recherche de billets de banque, d’armes et de munitions. Au groupe d’investigation cynophile, il y a aussi d’autres races, spécialisées dans l’attaque/défense, la recherche de personnes disparues, ou les produits accelérateurs d’incendie pour déterminer si un incendie est volontaire.

Le jour du tournage pour l’émission «En terre animale » de France 3 qui sera diffusée en 2022 sur France 3 Bourgogne Franche-Comté, Ozark et son maître recherchaient des billets de banque. Et deux choses sautent immédiatement aux yeux : la complicité entre le maître et l’animal, et l’importance du jeu.

Un mot, un regard suffisent entre maître et chien

Sans cesse le chien et son maître s’observent et s’écoutent. Peu de mots sont échangés, mais ils sont précis :  « mieux » lorsque le chien n’est pas suffisamment précis pour marquer un emplacement, « fixe » pour que la truffe de l’animal se fige à l’endroit où est dissimulé l’objet recherché.

Et puis, immédiatement après une réussite, une découverte, il y a le jeu. Le maître encourage chaleureusement son chien, le caresse, le félicite avec entrain et lui donne immédiatement son jouet. Pendant de longues minutes les deux compères savourent ensemble la réussite.

« La récompense, c’est le jouet. C’est ce qui permet de conserver la motivation du chien. Si en mission on ne trouve rien, on doit faire un entraînement juste après avec une découverte et le jouet en récompense. Pour que le chien soit prêt à repartir en mission le lendemain, dans de bonnes conditions » détaille l'adjudant Arnaud.

Entre Ozark et Arnaud s’est installée une étonnante complicité. Et cela dès le plus jeune âge du chien arrivé au groupe d’investigation cynophile à l’âge de 6 mois. Dès son « recrutement » le chien doit tout miser sur le jeu avec son maître. Pour la recherche d’objets, les premiers exercices sont faits avec des tubes perçés et remplis avec la matière désirée (argent, explosif, drogue…). Le chien va alors mémoriser ces odeurs, et comme elles seront associées au plaisir du jeu avec son maître, il va être efficace pour les retrouver lors des missions de gendarmerie.

Des chiens élevés en famille

Lors de leur arrivée au GIC (groupe d'intervention cynophile), les chiots sont éduqués en famille, et sociabilisés. Pendant 8 ans, ils vont dormir au chenil de la gendarmerie, mais ils seront chaque jour avec leur maître, sur le terrain, en mission, où à l’entraînement. Vers l’âge de 9 ans, leur carrière se termine au sein de la gendarmerie, ils regagnent alors définitivement  et de façon permanente le foyer familial de leur maître pour profiter d’une retraite bien méritée.

Chien après chien, la relève se prépare

Régulièrement, de jeunes chiens arrivent au groupe cynophile pour y être formés. Et à chaque fois, c’est un nouveau bonheur pour Arnaud. Il accueille d’ailleurs en ce moment un petit nouveau, « Sniper » un berger belge malinois de 3 mois. Sa belle bouille de chiot ne laisse personne insensible.  Arnaud, ce grand gaillard costaud,  fond lui aussi devant son chien, comme une glace au soleil.

Sniper quand il sera grand, sera spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants, et remplacera Ghost qui coulera chez Arnaud une paisible retraite.

J’ai perdu mon chien retraité il y a 15 jours « Chucky » un berger hollandais de 14 ans. Il est resté 3 ans à la maison en chien de famille. Je super triste, mais l’arrivée de Sniper m’aide un peu. De toute façon, je ne conçois pas la vie en famille sans chien, même si je passe déjà toute la journée au travail avec eux, ils font partie de ma vie, de toute ma vie. 

Adjudant Arnaud

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.