Arbois : agression à l'arme blanche : le jeune homme est décédé

Peu après 20h hier soir, un jeune homme de 19 ans en se rendant à un rendez-vous reçoit un coup de couteau au coeur. En arrêt cardiaque, il a pu être réanimé, puis héliporté à l'hôpital Jean Minjoz. Il est décédé à 4h cette nuit. Que s'est-il passé à ce rendez-vous ? L'enquête est en cours.

Le jeune homme de 19 ans vivait chez sa grand-mère dans un village attenant à Arbois. Il était connu des services de police. Il était sorti de garde à vue mercredi pour une affaire de drogue.
Hier soir il avait rendez-vous au 4 rue de Bourgogne avec son agresseur présumé. Pourquoi  ? Avaient-ils un marché ensemble ?

L'agresseur présumé, un homme de 61 ans est un repris de justice. Jusqu'alors il était connu pour des délits, des faits de vols avec violence mais aucun homicide à son actif.
Il y aurait eu une altercation sur son palier. Le jeune homme aurait reçu un coup de couteau au coeur.
Il est sorti en titubant et s'est écroulé sur le trottoir. Des jeunes présents ont prodigué les premiers soins jusqu'à l'arrivée des médecins. En arrêt cardiaque, les médecins ont peu le réanimer et le transporter jusqu'à l'hôpital de Besançon. Mais il y est décédé à 4h00 du matin.

L'arme du crime aurait été retrouvée dans une boite aux lettres.
La garde à vue du présumé agresseur est prolongée et l'affaire devrait être transférée au pôle de l'instruction de Besançon.

Demain à 11h00 de la place Pasteur à Arbois partira une marche blanche en la mémoire du jeune homme.
Une cellule psychologique a été mise en place.

Reportage Stéphanie Bourgeot, Hugues Perret et Rémi Bolard