Coronavirus : Le Sydom du Jura et les centres de tri alertent sur le tri des masques, gants et mouchoirs usagés

En les jetant dans la mauvaise poubelle, les masques, gants et mouchoirs créent de nombreux problèmes aux centres de tri. Explications.

Les centres de tri ont réceptionné de nombreux masques et autres déchets sanitaires depuis la crise du coronavirus.
Les centres de tri ont réceptionné de nombreux masques et autres déchets sanitaires depuis la crise du coronavirus. © Philippe Trias - maxPPP
Masques, gants, ces produits de protection sont utilisés massivement depuis la crise sanitaire du coronavirus. Hubert Martin, directeur général du syndicat de traitement des ordures ménagères du Jura (Sydom), rappelle que « les mouchoirs, gants et masques sont à mettre dans le bac gris. »

Les sacs provenant des poubelles grises sont très peu manipulés par le personnel. Leur gestion réduit alors les risques liés au coronavirus.
  

La réception de ces déchets sanitaires pose de nombreux problèmes


« Je sais bien qu’il peut y avoir des erreurs mais là, c’est un vrai problème sanitaire » estime le responsable du Sydom.

Contrairement au bac gris, les poubelles jaune et bleue sont envoyées dans un centre de tri. Une intervention humaine est nécessaire pour trier leur contenu. « Ce n’est pas agréable pour les agents de tri de manipuler des mouchoirs et masques usagés » explique Hélène Joriot, directrice du centre de tri de Lons-le-Saunier.

La gestion de ces ordures pose aussi un problème technique. « Tous ces déchets non conformes ralentissent le processus de tri avec des manipulations supplémentaires » explique la directrice. « On retrouve quotidiennement une vingtaine de masques coincés dans les machines » annonce-t-elle.
 

Les masques et gants sont jetés en nombre depuis quelques semaines


L’utilisation massive des masques pendant l’épidémie de coronavirus est aussi ressentie dans les centres de tri. « On a commencé à trouver des masques fin avril et ça s’accélère depuis le confinement » constate Hélène Joriot. Elle comptabilise plus d’une cinquantaine de masques retrouvés au quotidien sur les chaînes de tri.

Hubert Martin s’alarme de ce nombre de masques trouvé lors des collectes sélectives. « C’est un manque de respect envers nos agents de tri » lance-t-il. Selon lui, la consigne la plus importante est de placer les masques, gants et autres déchets sanitaires dans le bac gris.
Le processus à suivre pour jeter ses masques, gants, lingettes et mouchoirs
Ces déchets doivent tout d'abord être débarrassés dans un sac poubelle prévu à cet effet.
Une fois le sac rempli et bien refermé, il faut le conserver pendant 24 heures.
Une fois ce temps écoulé, le sac peut être placé dans le sac poubelle à ordures ménagères.
Ce sac doit être mis dans le bac gris, et en aucun cas dans la poubelle des déchets recyclables (de couleur jaune ou bleue).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter