• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Un couple de loups dans le Jura vaudois

Illustration. / © ONCFS Jura
Illustration. / © ONCFS Jura

Des garde-faunes auxiliaires ont observé deux loups ensemble, rapporte le site suisse 24 heures. S’ils procréent, les loups pourraient former une meute avec leurs louveteaux. Un sujet pris très au sérieux par les autorités locales.

Par P.S.

Sur les deux loups observés par des surveillants auxiliaires vers la Rionde Dessous (Suisse) en octobre 2017, un seul a été identifié par les biologistes. Il s’agit d’une femelle (F19), ce qui laisse penser que son compagnon est probablement un mâle.


En couple

En dehors de ces observations, Kora, l’organisme qui étudie l’évolution des populations carnivores dans le pays a toujours capté des loups solitaires entre mi-juillet 2017 et mi-février 2018, grâce à ses nombreux pièges-photos.

Mais l’apparition possible d’un couple de loup est prise très au sérieux. Les loups, qui prennent le temps de se fréquenter avant de s’accouple,  pourraient donner naissance à une portée de louveteau au printemps. C’est une pure éventualité.

Allié

Mais déjà, des mesures de préventions sont envisagées. Des effaroucheurs visuels sonores ou olfactifs pourraient être installés à proximité des élevages. Des informations sont mises en places auprès des éleveurs déjà inquiets.

« Le loup joue un rôle dans la régulation des populations. Le cerf, par exemple, occasionne beaucoup de dégâts dans les forêts. Dans un tel cas le loup se révèle être un allié », précise Frédéric Hofmann, chef de la section chasse, pêche, surveillance du Canton de Vaud, à nos confrères de 24 heures.

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus