Des œuvres intrigantes en plume : Marion est l'une des rares plumassières en France

Marion Hawecker est une artiste rare. Elle a fait de la plume son mode d'expression. Des créations insolites à découvrir lors de l'exposition estivale de la Lisière, une association d'ateliers d'artistes et d'artisanat d'art située à Dole dans le Jura.

Il suffit d'écrire ou de dire le mot "plume" et nous voilà embarqués dans un monde de poésie et de fantaisie. Marion Hawecker a choisi la légèreté pour sa seconde vie professionnelle. Après avoir été architecte, la jeune femme est devenue plumassière.

Formée à l'excellence

À 30 ans, la voilà en apprentissage chez Lemarié, la maison de référence pour cette profession rare. Un passage obligatoire pour atteindre l'excellence. Lemarié travaille pour la haute couture. C'est une des maisons résidentes du 19M, lieu de création à Paris. Lemarié est spécialisée dans l’art de la Plume, de la Fleur, du Plissé, de la Couture et de l’Ennoblissement textile.

Quelques années plus tard, riche de son expérience parisienne, Marion Hawecker est Lauréate du prix Jeune Création Métiers d’Art 2021 des Ateliers d’Art de France. Cette même année, l'artiste s'installe à Dole dans le Jura. Dans sa besace, elle a déjà de belles créations.

Des plumes pour les arts vivants

La plumassière aime intriguer. Pour créer le manteau de Peau d'âne, elle imagine un manteau couleur d'automne. Une création de 2019 pour l'opéra "Peau d'âne, peau d'ânesse" de Jean-Jacques Fdida.

Au fil du temps, ses créations personnelles prennent plus de place. Les plumes d'autruche, d'oie, de dinde ou de coq se transforment en mystérieux tableaux ou sculptures. L'artiste aime également travailler à quatre mains avec d'autres créateurs.

J'aime beaucoup retranscrire les différentes matières présentes dans le végétal, le minéral et l'animal. Ce qui m'amuse, c'est de créer des liens et des confusions entre ces mondes.

Marion Hawecker, plumassière

Les visiteurs de l'exposition de l'association La Lisière réunissant des ateliers d'artistes et d'artisanat d'art à Dole dans le Jura peuvent découvrir ce travail inspiré du vivant.

Sculptures, tableaux ou bijoux

Sous les mains de l'experte, la plume se transforme en écaille ou un pétale. Des fleurs qui ne fanent pas, c'est l'avantage de la plume, elle a tout pour être éternelle. 

On peut les découper, les friser, les "bruler" dans un bain. On peut imiter d'autres matières. C'est un peu infini ce que l'on peut faire avec des plumes.

Marion Hawecker, plumassière

Les journalistes de France 3 Franche-Comté Norbert Evangelista et Hugues Perret ont pu regarder travailler la plumassière. Un travail proche de la marqueterie. "On utilise la plume dans son entièreté, explique Marion Hawecker. On peut aussi prélever un fragment en fonction des besoins".

L'artiste coupe, colle, pince, des plumes pour ses créations exposées à Dole et aussi en Italie, Belgique ou le Luxembourg. Des sculptures ou des tableaux inspirés par les thèmes de l'hybridation et de la métamorphose.

 

Marion Hawecker aime aussi transmettre. L'artiste doloise organise des stages où l'on peut découvrir cet artisan d'art. Et prendre alors conscience du talent de la quarantaine de plumassiers et plumassières installés en France. Un patrimoine vivant. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité