Fabrice Schlegel, l'une des figures des gilets jaunes à Dole, se met en retrait

Fabrice Schlegel, l'un des initiateurs de la mobilisation des gilets jaunes dans la région, a annoncé samedi qu'il avait décidé de "s'effacer" du mouvement. Il estime qu'il a "dévoyé [ses] valeurs de départ". 
Fabrice Schlegel, l'une des figures du mouvement des gilets jaunes à Dole, le 23 décembre.
Fabrice Schlegel, l'une des figures du mouvement des gilets jaunes à Dole, le 23 décembre. © France 3 Franche-Comté / E. Debief
Quelques jours avant le sixième week-end de mobilisation des gilets jaunes, Fabrice Schlegel, l'un des figures du mouvement à Dole (Jura) depuis ses débuts, se disait en faveur d'"une sorte de trêve des confiseurs" pour calmer les tensions. Il est allé plus loin ce samedi, via une publication sur sa page Facebook. "Quand on n'apporte plus suffisamment à un mouvement que l'on a créé, il faut savoir s'effacer pour voir émerger d'autres leaders", a-t-il annoncé. A notre micro, il affirme "ne plus [se] reconnaître" dans la tournure qu'a prise le mouvement, tout en assurant que ce départ n'est pas nourri d'ambitions politiques personnelles.
 
durée de la vidéo: 00 min 53
ENTRETIEN. Fabrice Schlegel, l'une des figures des gilets jaunes à Dole, se met en retrait ©France 3 Franche-Comté
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société