Mouchard : le plus vieil établissement français du bois est menacé par la réforme du lycée

Les élèves et les enseignants sont inquiets pour l'avenir de l'établissement. / © France 3
Les élèves et les enseignants sont inquiets pour l'avenir de l'établissement. / © France 3

Troisième jour de mobilisation au lycée du bois de Mouchard, dans le Jura. Avec la réforme du lycée, il pourrait perdre sa seule filière technologique : la STI2D, axée sur la construction bois. Une suppression qui créé beaucoup d'inquiétude.

Par M.D. avec Aline Bilinski

C'est l'émotion et l'inquiétude qui priment au lycée du bois de Mouchard. Élèves et enseignants ont appris, jeudi 6 décembre, que la filière technologique Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D) pourrait être supprimée avec l'entrée en vigueur de la réforme du lycée.

Deux classes sont ainsi menacées, soit une trentaine d'élèves, faute d'effectifs suffisants. Alors ce matin, pour la troisième fois en trois jours, lycéens, étudiants de BTS et enseignants se sont rassemblés devant leur lycée pour défendre la qualité des enseignements dans leur établissement.
 
Mouchard : le plus vieil établissement français des métiers du bois menacé par la réforme du lycée
>> Aline Bilinski, Jean-Louis Saintain et Pierre Mayayo

"On a peur que ce soit un engrenage. S'ils touchent à la seconde, la première ou la terminale, ils peuvent très bien s'en prendre au BTS", craint Louis Rota, élève en deuxième année de BTS construction bois. "Le BTS il faut qu'il reste, il est très important. On a des poursuites, on peut continuer ou trouver directement du travail. Clairement, ça nous aide d'être en STI2D avant de continuer sur le BTS", reprend Anaïs Cuinet, en première année de BTS.

 

Rencontre avec le recteur


Le lycée de Mouchard est prisé des élèves de la région : les taux de réussite y sont excellents. Les enseignants et les anciens de l'établissement sont aux côtés des élèves, tous unis pour dire leur attachement à ce lieu unique.

"C'est la plus vieille école du bois de France, elle a une très bonne réputation, assure Jean-Claude Peton, enseignant au lycée. Actuellement le ministère de l'Education nationale vante les campus des métiers. Mais il n'y en a pas dans la construction bois en Bourgogne-Franche-Comté. Le lycée du bois est l'endroit parfait pour en créer un. Il faut développer plutôt qu'assécher."
 

Le recteur d'académie se rendra au lycée du bois le 11 janvier. Tous espèrent qu'il annoncera le maintien de la section STI2D à Mouchard l'année prochaine. Mais cet établissement n'est pas le seul de la région a être menacé.

Les lycées ruraux sont particulièrement mobilisés contre la réforme du lycée voulue par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education. Enseignants et élèves estiment que la fermeture de certaines options ou spécialités nuisent à l'égalité des chances.

 

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus