• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Domino, un patou unique en France

Dans le Jura, pour lutter contre les attaques de lynx ou de loup, les éleveurs peuvent bénéficier d'un chien de protection par intérim, le patou d'urgence. Une expérience unique en France et assurée pour l'instant, par un seul chien : Domino. / © H. Perret
Dans le Jura, pour lutter contre les attaques de lynx ou de loup, les éleveurs peuvent bénéficier d'un chien de protection par intérim, le patou d'urgence. Une expérience unique en France et assurée pour l'instant, par un seul chien : Domino. / © H. Perret

Domino est un patou multitroupeau. Chien d'urgence, il est prêté contre bon soin aux éleveurs victimes d'attaques de lynx ou de loup. Une expérience initiée par le pôle grands prédateurs Jura, plutôt concluante. 

Par Aline Bilinski

Pour lutter contre les attaques de Lynx ou de loup, le Pôle grands prédateurs Jura, association soutenue par la Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement prône l'utilisation du chien de protection pour veiller sur les troupeaux. Mais, dans le massif jurassien, les éleveurs sont encore peu nombreux à  posséder de tel chien. L'idée de prêter un chien en cas d'attaques a donc fait son chemin. 

Domino, un chien exceptionnel 


Agé de 5 ans, Domino, effectue depuis début août sa 6ème mission. Chien de protection intérimaire. il a été prêté contre bon soin à Laurent Bozon, éleveur de Saint-Laurent-La-Roche dont le cheptel (110 têtes) a été victime de trois attaques de lynx en dix jours en juillet dernier et a perdu 5 bêtes. Depuis l'arrivée du patou, le calme est revenu dans les pâtures de l'éleveur.

Le pôle Grands prédateurs Jura, composée de bénévoles, aimerait poursuivre l'intitiative, former d'autres chiens et d'autres éleveurs, à condition d'avoir plus de moyens. Quant à Laurent Bozon, il a prévu d'acheter un  chiot Cet hiver. Il espère que Domino reviendra au printemps pour l'éduquer. 

DMCloud:112765
Domino, patou d'urgence
A. Bilinski / H. Perret



Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus