Cet article date de plus de 8 ans

Doye : dernière coulée aujourd'hui pour la fromagerie

Il y a ce soir une fruitière à Comté de moins : celle de Doye, près de Nozeroy, dans le Jura. La fromagerie ferme ses portes après un siècle d'existence. 
Il y a 160 fruitières à Comté dans la région. Celle de Doye a connu sa dernière coulée aujourd'hui.
Elle ferme pour plusieurs raisons : elle était trop étroite, elle n'était plus aux normes sanitaires et elle n'était plus assez rentable pour entreprendre justement des travaux très coûteux.
A Doye, on produisait 9 meules l'hiver, une douzaine l'été. Au total, 180 tonnes de Comté par an. Il paraît que, là, le fromage avait son petit goût à lui.
Dorénavant, les 7 sociétaires iront emmener leur lait à 10 km de là, à la coopérative de Froidefontaine. Et le fromager suivra. Lui, il connaîtra de meilleures conditions de travail... Les meules restent à la cave jusqu'à ce que l'affineur, Juraflore, viennent les chercher le 31 juillet...
A Doye, 105 habitants, c'est une page qui se tourne, la fin d'une époque. Déjà, l'école a fermé ses portes il y a 10 ans. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture