Émotion à Mignovillard après la disparition de la petite Maëlys

Disparue depuis dimanche, la petite Maëlys est toujours portée disparue. L'enquête se poursuit après sa disparition alors qu'elle participait à un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère ce week-end. À Mignovillard, ce village du Haut-Jura où est domicilée Maëlys, l'émotion est grande.

Par Adrien Boussemart

Emotion à Mignovillard après la disparition de la petite Maëlys
Avec Yanis Waii, Christine Cuby, assistante maternelle et Elvis Lhuillery, habitant de Mignovillard Reportage de JS MAURICE, A GAVAZZI, S DUFOUR et M BASCHUNG

Ce mardi après-midi, à 14h30, la procureure de Bourgoin-Jallieu donnait une conférence de presse. Au même temps, dans la commune de Mignovillard, ce village du Haut-Jura où est domiciliée Maëlys, les 800 habitants se mobilisent et s'inquiètent pour la petite fille de neuf ans, scolarisée à l'école des Barbouillons. Depuis deux ans, elle et sa famille sont domiciliées dans le village. Même si peu de personnes connaissent la fillette, une mobilisation sur les réseaux sociaux s'est mise en place. 

Le point sur l'enquête 

La conférence de presse a permis de faire le point sur l'enquête en cours et les avancées. Dietlind Baudoin, la procureure de Bourgoin-Jallieu, le lieutenant colonel Plunian, le commandant de la section de recherches de Grenoble et le colonel Marzin, commandant du groupement de la gendarmerie départementale de l'Isère ont participé à cette conférence de presse. Découvrez ci-dessous, la conférence de presse

Résumé de la conférence de presse :

Pour le moment, les recherches et les appels téléphoniques reçus n'ont rien données et la thèse criminelle n'est plus écartée. À noter que deux autres soirées avaient lieu autour du mariage où se trouvait la fillette. Des investigations ont eu lieu chez le gardien. Ces recherches devaient être effectuées puisque les investigations se font forcément à proximité des lieux du mariage. Une très grande des 180 invitées du mariage ont été entendues rapidement. Au niveau des forces déployées pour retrouver Maëlys, une centaine de militaires et trois chiens ont été engagés dès dimanche pour les recherches. Pour rappel, Maëlys a été vue pour la dernière fois aux alentours de 3 h du matin. Le premier appel concernant sa disparition a été reçue à 3h57.

Sur son compte Twitter, la gendarmerie nationale a publié un appel à témoins. Maëlys, 1 m 30 et 28 kg, la peau mate, les yeux marron et les cheveux châtains portait une robe sans manches et des nu-pieds de couleur blanche. Si vous avez quelconque information à donner, n'hésitez pas à appeler le 17 ou le 04 76 37 00 17.




Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus