Feux dans le Jura : près de 500 hectares détruits, population évacuée, la situation est inédite dans ce département

Publié le Mis à jour le

Presque 48 heures après le départ du premier incendie, si un feu est fixé, celui de Cornod, en revanche, celui de Vescles-Rupt progresse toujours près du Lac de Vouglans. Des habitants ont même dû être évacués. Le point, jeudi 11 août, en fin de journée.

Le fait marquant de ce jeudi, c’est l’évacuation des habitants du hameau de Menouille et de Cernon. La décision a été prise par la préfecture. Ce sont les gendarmes qui se sont déplacés dans le village, maison par maison, pour procéder à l’évacuation de la population à la mi-journée.

Concernant le deuxième incendie, celui de Cornod, le feu est fixé selon les pompiers. Déjà 160 hectares sont détruits.

Une évacuation traumatisante

Sur place, à Cernon et Menouille, une odeur de brûlé très tenace, perceptible plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde. Une pluie de cendres qui retombe des panaches de fumées. Et la précipitation. Il faut évacuer.

Quand les gendarmes leur demandent d’évacuer, les habitants sont hébétés, stupéfaits. C’est en pleurs que certains d’entre eux saisissent quelques affaires et quittent leur domicile. Ils emmènent leurs animaux, notamment leurs chiens. Pour les chats, difficile de les attraper. Les animaux des exploitations agricoles, vaches et chevaux, sont également mis à l’abri. Selon le maire de la commune, Bernard Rude, à ce moment-là « Le feu est au pied des maisons. »

En effet, selon les journalistes de France 3 Franche-Comté, sur place et eux aussi évacués, les flammes se sont approchées jusqu'à quelques dizaines de mètres des habitations.

C'est le premier feu, celui qui a pris le plus d'ampleur. Plus de 300 hectares sont déjà partis en fumée. et il progresse encore...

La situation jeudi en fin de journée

Ce jeudi, en fin de journée, un motif de satisfaction, le feu de Cornod, le deuxième, est sous contrôle. Les habitants du hameau de Chavagna, évacués mercredi après-midi, ont pu regagner leur domicile quelques heures plus tard, en soirée.

Les pompiers affirment que ce feu est « fixé », c’est-à-dire que, s’il n’est pas éteint, il ne progresse plus. Sur ce secteur, 160 hectares ont été ravagés par les flammes.

Concernant le premier feu, celui de Vescles-Rupt, la situation est beaucoup plus complexe, notamment à cause du terrain concerné : il est en pente et pratiquement inaccessible, avec des falaises qui plongent jusque dans la rivière d'Ain. Le front des flammes mesure 800 mètres dont 400 mètres impossibles à attaquer. Les moyens déployés sont importants : 80 sapeurs-pompiers, 40 engins, et des renforts qui arrivent toujours des départements extérieurs à la région. 

Les hélicoptères bombardiers d'eau à la rescousse

Fait marquant de ce deuxième jour de lutte contre les incendies : l'arrivée de 2 hélicoptères. Ce sont des hélicoptères privés et réquisitionnés, mesure extrême prise visiblement par manque de moyens de l'État disponibles sur la région. 

En quelques heures, ils ont effectué une cinquantaine de passages. Ils se ravitaillent dans le Lac de Vouglans, tout proche. À chaque largage, 800 litres d'eau s'abattent sur les flammes. C'est justement le côté inaccessible du feu qui a été choisi comme cible, le flan gauche. 

Les pompiers au sol comptent beaucoup sur leur action, qui a déjà montré son efficacité, pour venir à bout de ces flammes.

Les hélicoptères doivent larguer leur eau jusqu'à la nuit.

Rappel des faits : 3 feux en quelques heures seulement

Un premier feu débute sur la commune de Vescles, mardi 9 août aux environs de 23 H 30, aux abords du Barrage du Saut-Mortier. Des moyens importants sont immédiatement engagés, le QG des pompiers est installé dans un hameau du village, à Rupt, au plus près du feu. Les pompiers rencontrent beaucoup de difficultés pour lutter contre les flammes. Le terrain, très escarpé, est difficile d’accès. Le feu remonte des bords de la rivière d’Ain pour gagner les crêtes, notamment sur la commune de Cernon. 

Le mercredi 10  août, en début d’après-midi, un deuxième feu se déclare à 10 kilomètres de Vescles, à Cornod. Les habitants du hameau de Chavagna, une trentaine de personnes, sont évacués pour quelques heures. Ils regagnent leur domicile dans la soirée.

Toujours le mercredi 10 août, un troisième feu est signalé à Plaisia, près d’Orgelet à 20 kilomètres de Vescles. Deux camions citernes des pompiers en viennent à bout rapidement.

 

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour déterminer les causes de ces incendie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité