Biathlon : Quentin Fillon Maillet, second repart avec le petit globe de cristal de la poursuite à Oslo en Norvège

Publié le Mis à jour le

Ce samedi 19 mars, Quentin Fillon Maillet est à nouveau monté sur un podium de la coupe du monde. Le Jurassien est assuré de remporter la coupe du monde de biathlon après avoir décroché 5 médailles aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

Une dernière poursuite à suspens

12,5 km. La dernière poursuite de la saison. Sous les cris d’encouragement du public norvégien. L’Allemand Eric Lesser a remporté l’épreuve du jour.

Un victoire qui s'est joué sur le dernier tir. Quentin Fillon Maillet termine à la deuxième place devant le Norvégien Sturla Laegreid.

Quentin Fillon Maillet a dû faire un tour de pénalité sur le deuxième tir couché où il a commis une faute. La course a longtemps été entre les mains du Norvégien Sturla Laegreid jusqu’au dernier tir debout où ses deux balles n’ont pas atteint leur cible. Eric Lesser, impérial à la carabine partait alors seul devant. À ses trousses à 13 secondes, Quentin Fillon Maillet et Sturla Laegreid. Le Jurassien a fini par décrocher le Norvégien sur ses terres. Il s'adjuge un nouveau podium, et une superbe deuxième place. Le petit globe de la poursuite était assuré avant cette course pour le Jurassien. Il va pouvoir le soulever à Hollmenkollen, temple du ski nordique.

Une collection de petits globes de cristal

La veille, Quentin Fillon Maillet avait enrichi sa vitrine à trophées en obtenant le petit globe du sprint. Il avait terminé deuxième du sprint d’Holmenkollen devant sa famille qui avait fait le déplacement depuis Saint-Laurent en Grandvaux. Le Jurassien de 29 ans tentera d'ajouter un dernier petit globe dimanche, celui de la mass-start. Une troisième place lui suffira sur ce format de course, quels que soient les résultats de ses adversaires.

Le gros globe de la coupe du monde après Patrice Bailly-Salins, Raphaël Poirée et Martin Fourcade

Fillon Maillet est assuré dimanche de soulever dans le stade mythique d’Hollmenkollen pour la première fois le gros globe du vainqueur du classement général de la Coupe du monde. Avant lui, trois Français ont réussi cet exploit : Patrice Bailly-Salins (1994), Raphaël Poirée (2000, 2001, 2002, 2004) et Martin Fourcade (de 2012 à 2018).