Coronavirus Covid-19 : Qui prescrit de la chloroquine en Franche-Comté ?

La chloroquine utilisé par le Professeur Didier Raoult pour soigner les malades atteints de Covid-19 / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
La chloroquine utilisé par le Professeur Didier Raoult pour soigner les malades atteints de Covid-19 / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Pour les médecins libéraux la réponse est non pour le moment, le traitement ne peut être prescrit d'en établissement de soin. C'est le cas à l'hôpital Trevenans du Nord Franche-Comté.

Par Aude Sillans

Qui peut se voir prescrire le traitement de chloroquine en Franche-Comté aujourd'hui ?

Du côté des hôpitaux, l'hôpital du Nord Franche-Comté de Trevenans a décidé de traiter certains de ses patients au Plaquenil, c'est à dire à la chloroquine. La décision a été prise de façon collégiale, par l'équipe médicale qui suit les recommandations officielles et ne le prescrit qu'aux malades atteints du covid-19 avec des signes de gravité. 
"On réserve l'usage aux cas graves, aux patients sous oxygène" confirme le Dr Gendrin, infectiologue dans une vidéo envoyée ce mardi 24 mars. L'équipe prend la décision pour chaque malade. " La décision n'est pas appliquée de façon massive et à l'aveugle". L'établissement rappelle que l'utilisation n'est pas sans risque, et qu'une reflexion sur le bénéfice risque est indispensable. 
Au CHRU de Besançon, le service des maladies infectieuses estime  qu'il est prématuré de communiquer et d'émettre un avis sur le sujet, les services attendent des recommandations nationales. 

Du côté des médecins libéraux, on espère que les essais cliniques ne s'éterniseront pas et qu'ils pourront bientôt eux aussi donner le traitement aux malades les plus atteints, sans attendre qu'ils soient dans un état critique, comme nous le confirme la déléguée régionale du syndicat des médecins libéraux, le docteur Christine Bertin-Belot. "Si ça marche bien, il faudra le prescrire en amont, ne pas attendre la fin". 

La chloroquine est une molécule connue et utilisée depuis 70 ans en France, elle est prescrite aujourd'hui aux malades atteints par le Lupus ou encore la polyarthrite. Après l'avoir testée sur certains de ses patients, le Professeur Didier Raoult de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, estime qu'il est immoral de ne pas en faire bénéficier les malades. Mais certains médecins et scientifiques reprochent au professeur le trop faible nombre de patients testés et de la durée trop courte de l'étude.

Lundi 23 mars, le Haut conseil de santé publique a statué que la chloroquine pourrait être administrée aux malades souffrant de "formes graves" du Covid-19, mais ne devait pas être utilisée pour des formes "moins sévères". 




 

Sur le même sujet

Les + Lus