Coupe du monde de biathlon : Quentin Fillon Maillet renoue avec les podiums, 2e du sprint Hochfilzen en Autriche

Le biathlète du Haut-Jura avait débuté la coupe du monde sans grande performance. Ce vendredi 11 décembre, le Jurassien a fait un sans faute au tir. 

Quentin Fillon Maillet le 11 décembre 2020 en Autriche
Quentin Fillon Maillet le 11 décembre 2020 en Autriche © CHRISTIAN BRUNA - maxPPP

Sur le format du 10 km sprint dans les neiges autrichiennes, c'est le Norvégien Johannes Dale qui s'impose. Johannes Dale remporte à 23 ans sa première victoire sur le circuit mondial.

Derrière lui, deux biathlètes français. De bonne augure. Quentin Fillon-Maillet termine (2e) et Fabien Claude (3e). Le biahlète jurassien de 28 ans s'est enfin rassuré après un début de saison compliqué. Très solide sur les skis, Quentin Fillon Maillet a été impeccable au tir (10/10) même s'il n'a rien pu faire face à Johannes Dale."Ce n'est pas un soulagement parce que je savais que la préparation avait été bonne, il fallait patienter, a expliqué le Français. Je suis heureux d'arriver au niveau que j'attendais et de me bagarrer avec les meilleurs. J'étais dans l'attente de faire une bonne course."  Fillon-Maillet, qui a toujours clamé viser le classement général cette saison, espère désormais s'être libéré d'un poids pour la suite, à commencer par la poursuite de samedi."Je suis déjà tourné vers demain, je sais qu'il y a de belles choses à aller chercher", a-t-il affirmé.       

Fabien Claude confirme de son côté sa belle forme actuelle avec un deuxième podium sur les trois dernières courses après sa deuxième position lors de la poursuite de Kontiolahti, dimanche. Il aurait même pu viser plus haut sans une ultime erreur fatale sur son tir debout. "Je suis content que ça ait tenu parce que je pensais que cette balle allait me coûter ultra cher et finalement je m'en sors très bien. Je suis très satisfait de ma forme pour l'instant", a-t-il réagi.
 



Johannes Boe, double tenant du gros globe de cristal, a terminé quatrième malgré une faute à la carabine et conserve la tête du classement général de la Coupe du monde.   

© IBU

Chez les femmes, la première française du sprint est 7e, il s'agit de Juliette Simon. Anaïs Bescond termine seulement à la 30e place du sprint emporté par la Biélorusse Dzinara Alimbekava. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biathlon sport ski