JOJ Lausanne 2020 : l’incroyable histoire des fondeurs venus de Mongolie

Zolbayar Otgonlkhagva - équipe de Mongolie / © OIS/Dylan Burns
Zolbayar Otgonlkhagva - équipe de Mongolie / © OIS/Dylan Burns

Pour la 3ème édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse, une équipe atypique fait sensation dans le monde du ski de fond : l'équipe de Mongolie. Cette première participation, ces jeunes la doivent à deux hommes passionnés, Pascal Gertsch et Alain Bohard.

Par Nathalie Zanzola

L'équipe de Mongolie 


Ils ont fait plus de 7000 kilomètres pour prendre le départ des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020.
Deux filles de 15 ans, les plus jeunes athlètes de tous les JOJ, et deux garçons de 16 et 17 ans participent aux épreuves de ski de fond. 

Pour être sélectionné aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, il faut avoir réalisé plusieurs courses FIS (Fédération internationale de ski).
Cet été, les adolescents ont ainsi participé à des courses de ski roues en Italie, puis à des courses de neige en Suède et en Suisse.
L'équipe est coachée et entrainée par deux passionnés : Alain Bohard, moniteur de ski aux Rousses et Pascal Gerstch médecin suisse à la retraite.

Une équipe heureuse d'être arrivée jusqu'aux JO de la Jeunesse après seulement 2 années de pratique.
Alain Bohard, l'entraîneur confie :

Quelque soient les conditions, ils ont toujours le sourire... Ils se remettent en question systématiquement...

 Pascal Gertsch ne se fait pas d'illusion quant au podium de ses jeunes athlètes. Il espère cependant les voir arriver dans la première moitié des résultats finaux. 
Ces jeunes skieurs n'ont que 2 années de ski de fond derrière eux, insuffisant pour "faire un bon skieur de fond" qui nécessite, selon lui, au moins 6 ans.

Mon espoir c'est de les voir aux Jeux Olympiques de Milan et à Cortina en 2026.

Ils sont sur la ligne de départ des deux courses dans la Vallée de Joux, sur le site des Grandes Roches :

La course de sprint à ski de fond (disputée dimanche 19 janvier 2020)
Nomin-Erdene Barsnyam est 57e et Urangoo Dulnamsuren obtient la 69e place dans la course femmes (sur 80 participantes)
Dans course hommes, Zolbayar Otgonlkhagva se place 60e et Khongor Batsukh arrive 72e (sur 85 coureurs)

La course de ski de fond en style libre de 5 kilomètres pour les femmes et 10 kilomètres pour les hommes (mardi 21 janvier 2020)

Au bord de la piste, des supporters mongols venus de France et de Suisse ont fait le déplacement pour encourager ces jeunes athlètes.

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté


Le ski de fond inventé par les mongols ?

C'est Pascal Gertsch qui l'affirme lors d'une interview donnée au journal suisse 24 heures :

vous savez que ce ne sont pas les Norvégiens qui ont inventé le ski, mais les Mongols, dans l’Altaï ? Ce sont des chercheurs scandinaves qui le disent.

En effet, les chercheurs ne parviennent pas à s'accorder sur le véritable berceau de la pratique.
Les partisants s'appuient sur l'étymologie du terme qui remonterait jusqu'en Mongolie.
D'après eux, le ski a vu le jour dans cette région et il a ensuite été diffusé vers l'Europe à la faveur de migrations.
D'autres ont trouvé, en Norvège et en Suède, des dessins gravés dans la pierre de plus de 4.500 ans représentant des hommes à skis.


Reportage de Claire Schaffner, Hugues Perret et Manu Blanc avec l'équipe de Mongolie
JOJ 2020 : l'équipe de Mongolie





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus