Transjeune : ces jeunes Mongols ont fait 7000 kilomètres pour participer

Ce Mongol espère participer aux JOJ 2020 / © France 3
Ce Mongol espère participer aux JOJ 2020 / © France 3

Ils préparent les Jeux Olympiques de la Jeunesse et vont se tester sur la Transjeune : partez à la découverte de ces jeunes Mongols.

Par TMD

Ils ont fait plus de 7 000 kilomètres pour arriver en Franche-Comté. Une quinzaine d'ados de Mongolie, âgés de 12 à 16 ans, sont arrivés dans la région pour disputer la Transjeune, la petite soeur de la Transjurassienne. Et leur présence n'a rien d'un hasard : s'ils sont ici, c'est grâce à Pascal Gertsch, l'ancien médecin de l'équipe suisse de ski. Il a envoyé Alain Bohard, moniteur de ski aux Rousses, en Mongolie, mi-septembre 2018, pour les préparer avec eux les Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui auront lieu à Lausanne début 2020. "Ces jeunes sont extraordinaires, d'une simplicité".
 
L'équipe de Mongolie au complet / © Pascal Gertsch
L'équipe de Mongolie au complet / © Pascal Gertsch

La Transjeune est une occasion idéale pour se préparer à cette épreuve. "Notre objectif c'est de les mettre dans les meilleures conditions pour qu'ils ne soient pas ridicules le jour de la compétition" explique Alain Bohard. Dans la semaine, ils ont rencontré les jeunes du club de ski de Prémanon, pour s'entrainer avec eux. "Ca représente bien que le ski de fond, c'est pour tout le monde, sourit Julie. Tous les pays peuvent le faire. Nous, on vit ici, on connait la neige, on peut partager ça."

"Cette équipe n'avait aucun matériel. Les bâtons, c'était des échalas, les skis dataient de l'avant-dernier siècle" note Pascal Guerstch, qui s'est organisé pour équiper ces jeunes Mongols. 

Quel est le résultat ? Michel Buzon et Laurent Brocard sont partis à leur rencontre. Voici leur reportage. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus