• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Jura : le combat continue pour l'hôpital de Saint-Claude

L'hôpital Saint-Claude privé de ses services de maternité, chirurgie et pédiatrie depuis cet été / © JS Maurice/ France 3
L'hôpital Saint-Claude privé de ses services de maternité, chirurgie et pédiatrie depuis cet été / © JS Maurice/ France 3

Le comité de défense et de soutien de l'hôpital de Saint-Claude, dans le Haut-Jura, organisait une conférence de presse mardi soir pour demander la réouverture des services de maternité et chirurgie. 

Par Aude Sillans

Ils ne lâchent rien. Depuis cet été, la maternité, la chirurgie et la pédiatrie de l'hôpital de Saint-Claude dans le Haut-Jura sont définitivement fermés. 
Mais le mot définitif a de quoi horripiler tout le comité de défense de l'établissement, au premier rang duquel, André Jannet le président. 

Mardi soir, le collectif organisait une conférence de presse. Étaient présents, les défenseurs de l'hôpital bien sûr, mais aussi des médecins, des gynécologues, chirurgiens, orthopédiste... André Jannet en espère une dizaine, preuve que les professionnels ne manquent pas, et qu'il faut rouvrir les services. 

Découvrez notre reportage : 
Jura : le combat continue pour l'hôpital de Saint-Claude
Intervenants : Jean-Paul Guy - Ancien chef de service, Olivier Jantet - Chef d'entreprise. Un reportage de : SCHAFFNER Claire, PERRET Hugues, MONNIN Karl et PORTALÈS Claire.

"Je crois aux valeurs, mon combat est intact", voilà ce que répond André Jannet quand on lui demande s'il ne se décourage pas. En tête, les deux accouchements de septembre dernier. Deux mamans n'ont pas eu le temps de se rendre à Lons-le-Saunier. L'une a accouché dans l'ambulance, l'autre au service des urgences. Ces deux cas inquiètent à l'approche de l'hiver et des conditions de route plus difficiles. 

Présent également ce soir, le maire de Saint-Claude, Jean-Louis Millet, vent debout contre la fermeture des services. Lui mène aussi la fronde sur le terrain judiciaire. Une plainte a été déposée devant le Tribunal Administratif. 
 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus