Jura : décès de Jean-Claude Dalloz, l’un des hommes qui a écrit l’histoire de la Transjurassienne

Le monde du ski est en deuil. Jean-Claude Dalloz, figure du ski dans le Haut-Jura est décédé à l’âge de 72 ans emporté par la maladie. Durant 16 ans, de 1997 à 2013, il avait présidé Trans’Organisation.

Sa moustache. Sa gentillesse, ses coups de gueule parfois sur le terrain. Jean-Claude Dallloz a écrit pendant de nombreux hivers les traces blanches de la plus longue des courses de ski de fond française (76 km), inscrite au calendrier de la Wordloppet.

Cet amoureux du ski alpin (ancien descendeur, il avait entraîné les équipes nationales puis départementales dans le Jura), aimait aussi le ski nordique comme tout Jurassien. Originaire de Lamoura, fils de paysans, Jean-Claude Dalloz était chef de piste sur son secteur dès 1978. À l’époque où la neige rendait le traçage du long ruban blanc, plus facile.

La Transjurassienne, rebaptisée Transju a été façonnée par l’hiver, et par les hommes.Née en 1979 sous l'appellation Progressime, on doit la création de l’épreuve à Jacky Mandrillon, journaliste au Progrès, et Georges Berthet, président du comité régional de ski du Jura. La course longue distance connaît des difficultés dans les années 90. Annulée en 1979, 1990, 1993, elle met en difficulté les organisateurs. Le COT, comité d’organisation de la Transju dépose le bilan. En septembre 1997, la Trans'Organisation, l'association des 10 clubs de ski du parcours, est créée. Jean-Claude Dalloz en devient le patron. Pierre Albert Vandel, aujourd’hui président de la structure, se souvient : “Jean-Claude Dalloz a permis à la Transju de repartir, ce qui n’aurait sans doute pas été le cas sans lui. Il fallait à ce moment de la volonté, un peu d’inconscience sans doute, du courage. Jean-Claude était passionné par l’organisation, c’était son dada". On lui doit en 2000, l’organisation d’une coupe du monde, épreuve marathon sur la Transjurassienne.

Sous la présidence de Jean-Claude Dalloz, verront également le jour, la Trans’Roller en 2001, puis la Transju’Trail en 2007.

À chaque départ de Transju, dans la combe du lac, Jean-Claude Dalloz veillait au grain, avec affection pour ces milliers de fondeurs venus du monde entier, avec un œil avisé sur les équipes de bénévoles sans qui la course ne serait pas.

En 2001, 2007, Jean-Claude Dalloz doit se résoudre à annuler la Transju, la neige fait défaut. Ce sera encore le cas en 2016 et 2020. Puis le covid-19 aura raison de la course en février 2021.

Des piquets novateurs pour l'alpin

Jean-Claude Dalloz avait en parallèle de son investissement pour la Transjurassienne une entreprise spécialisée dans le ski alpin. DJC Dalloz à Lamoura avait inventé le premier piquet de slalom articulé, mais aussi des systèmes de protection gonflables pour les skieurs en compétition.

Obsèques vendredi 14 avril à Lamoura

Les obsèques de Jean-Claude Dalloz auront lieu en l'église de Lamoura vendredi 14 avril à 10h30, suivies de la crémation samedi 15 avril à 12 heures à Lons-le-Saunier.

Le défunt repose à la chambre funéraire des Rousses où des visites peuvent lui être rendues mardi, mercredi et jeudi de 15 heures à 18 heures.

La rédaction de France 3 Franche-Comté présente ses sincères condoléances à la famille de Jean-Claude Dalloz.