Jura, Haute-Saône : sale temps pour les moissons, les champs sont inondés et les céréales de très mauvaise qualité

Certains agriculteurs sont catastrophés par leurs moissons 2021 : il a trop plu, il fait trop froid, des champs inondés sont encore inaccessibles, les céréales sont tellement de piètre qualité qu'elles serviront pour l'alimentation du bétail...
Des champs très endommagés par les intempéries des derniers mois
Des champs très endommagés par les intempéries des derniers mois © L. Aouia France Télévisions

Les étés derniers, c'était la sécheresse qui avait fortement perturbé le travail des agriculteurs : pas ou peu de récolte, les champs brûlés par le soleil, les bêtes dans les pâturages sans herbe... Cette année 2021, elle, est marquée par la pluie.

Les précipitations ont été abondantes au printemps, les températures ont été élevées puis surtout en dessous des normales saisonnières, bref, le temps est déréglé cet été et les conséquences se font sentir sur les cultures.

Dans les plaines céréalières, notamment dans le Jura et en Haute-Saône, les blés et les maïs font peine à voir. Les champs ont été inondés, certains le sont encore. Quand les récoltes ne sont pas encore sous l'eau, elles font grise mine. "Ce blé est de mauvaise qualité" explique Eric Druot, agriculteur à Mutigney dans le Jura. Il ajoute : "Il a souffert de l'humidité et du frod de ces derniers jours. On a un blé qui va être destiné à l'alimentation animale."

Dans le département voisin, la Haute-Saône, impossible même d'accéder à certaines parcelles, encore gorgées d'eau comme le constate Emmanuel Aebischer, président départemental de la FDSEA : "C'est inexploitable. Ce n'est pas possible de rentrer avec des moissonneuses et des tracteurs dans ces champs."

Jura, Haute-Saône : sale temps pour les moissons, les champs sont inondés et les céréales de très mauvaise qualité

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie intempéries météo