• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nouvelle ère au VVL de Lamoura

Désormais propriété de la société Geko, le Village Vacances de Lamoura démarre une nouvelle vie et les touristes sont au rendez-vous.

Par Aline Bilinski

Le feuilleton a duré et les épisodes furent nombreux. La structure, autrefois propriété des collectivités (12  villes en France) est devenue privée. Aux mains de GeKo et exploitée commercialement par Résidences Nature, le VVL de Lamoura n'accueille plus les vacanciers "aidés" par leur ville mais la nouvelle direction affirme qu'elle a conservé 50% de sa clientèle, encore au rendez-vous cette année.
En cette dernière semaine de vacances de la zone C, 800 des 962 lits (répartis en 389 chambres) sont occupés. 
La structure, qui employait 45 fonctionnaires a multiplié ses effectifs. 70 personnes ont été embauchées (dont certaines en contrat saisonnier) et seules 5 anciens fonctionnaires sont restés à Lamoura. 

Un développement programmé

Le VVL va poursuivre sa campagne de promotion auprès des tours-opérateurs et veut également développer un tourisme d'entreprise en accueillant des séminaires. 12M€ doivent investis d'ici 3 ans par la nouvelle direction pour rénover le système de chauffage (passer du fuel au bois) et améliorer les équipements des chambres (tv, connection internet...) .
Le nouveau départ du VVL de Lamoura

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus