Page été : à la découverte de l'échappée jurassienne

Pour découvrir le Jura, depuis 2012, vous pouvez suivre l'échappée jurassienne. Ce sentier de randonnée part de Dole et traverse le département jusqu'en Suisse voisine. Une valeur sûre pour visiter les plus beaux coins. 

Paysage du Haut-Jura, près des Rousses
Paysage du Haut-Jura, près des Rousses © @gregadnot
Comment découvrir le Jura ? Nous avons choisi de suivre une partie de la route de l'échappée jurassienne, un sentier de randonnée qui traverse le département, de Dole à la Suisse en passant par Arbois, Baume-les-Messieurs, les grands lacs et les Rousses.

Nous avons pu admirer  une nature encore sauvage mais fragile, des paysages surprenants et magnifiques, nous avons aussi rencontré des habitants fiers d'être jurassiens, qui ont à coeur de préserver leur terroir. 


Etape 1  - Montigny-les-Arsures,  Arbois 


Le Jura, une terre de vins et de passionnés de leur terroir
Dans ce premier épisode, notre équipe vous fait découvrir une terre viticole, cultivée par des hommes passionnés et soucieux de préserver la richesse de leurs terroirs très variés qui font toute la richesse des vins jurassiens. Pourquoi tous les chardonnays n'ont-ils pas le même goût ? Connaissez-vous le melon à queue rouge ? Toutes les réponses dans notre premier reportage. 
Pour aller plus loin  : le musée du vin de la vigne d'Arbois 
 

Etape 2 : La reculée de Baume-les-Messieurs et la vallée du Hérisson 


Après un repos bien mérité dans l'une des adresses qui longent l'échappée jurassienne, nous partons pour la vallée du Hérisson, une vallée en partie classée et où l'on croise des bisons, le tout après un détour par la reculée de Baume-les-Messieurs, une reculée que l'on a pu apprécier en prenant beaucoup de hauteur.
 
Le parc Héria est en partie gardien d'une zone de tourbière Natura 2000, les animaux comme les vaches rustiques ou les chevaux entretiennent ces sites naturels.
Le parc accueille toute l'année des visiteurs et animent de nombreux ateliers et stages pour les jeunes. 


Etape 3 : Un Jura sauvage, fragile qu'il faut préserver 


Les grands lacs contribuent aujourd'hui à la réputation du Jura, mais ils sont victimes de leur succès. Aujourd'hui, le camping sauvage, les randonnées hors sentier, les feux, les baignades dans des sites protégés menacent l'équilibre de ces milieux fragiles. 
Les habitants tiennent à préserver ces sites comme à Narlay, où la municipalité a sacrifié un terrain pour accueillir les campeurs et limiter ainsi les dégradations des lieux alentours. 
A découvrir également la vallée de la Saine, un haut-lieu du canyoning. 
 
Le site des grands lacs est surveillé de près par le conservatoire des espaces naturels de Franche-Comté. Le conservatoire refléchit à mieux réguler l'accès au site et mieux informer le public 


Etape 4 : Le Jura c'est aussi une montagne 


Que direz-vous d'un petit réveil à plus de 1200 mètres d'altitude, dans un chalet d'alpage, entouré de forêt et bercé par le son des clarines ? 
Nous avons rencontré Estelle Parizot, loueuse de ski en hiver et bergère en été qui garde des troupeaux de vaches et veaux suisses. 
Nous sommes aussi allés au fort des Rousses découvrir les nombreuses activités proposées aux familles 
 
Pour tout savoir sur l'échapée jurassienne rendez-vous sur le site de Jura Tourisme, un topoguide existe pour ne rien rater des sites à visiter et des activités dans le département. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme terroir culture régionale nature environnement patrimoine culture vins gastronomie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter