Il y a 150 ans, Louis Pasteur inventait la pasteurisation

Le brevet déposé le 11 avril 1865 par le scientifique du Jura a révolutionné nos vies. Tout aujourd'hui est pasteurisé ou presque. 

Louis Pasteur et son buste dans la maison où il travailla à Arbois dans le Jura
Louis Pasteur et son buste dans la maison où il travailla à Arbois dans le Jura © JEFF PACHOUD / AFP

La pasteurisation, une découverte liée à la viticulture 

C'est en oeuvrant pour les vignerons que Pasteur va faire sa découverte. Les vignes souffrent alors de maladies. On en ignore la provenance. Résultat : les viticuleurs ont du mal à garantir leur production. Ils craignent de ne pouvoir honorer leurs exportations après des accords commerciaux passés avec l'Angleterre. Le chercheur qui s'intéresse aux ferments alcooliques est sollicité par Napoléon III pour se pencher sur le problème des maladies du vin.

Louis Pasteur a l'idée de chauffer ce vin. Pour lutter contre les maladies, il monte le nectar entre 55° C et 60° C. A cette température, l’absence d’oxygène permet de le débarrasser des germes pathogènes. Le vin ne s’altère pas et conserve son bouquet. On peut le transporter sans soucis. La pasteurisation est née !. 

11700 brevets de pasteurisation après

Depuis la découverte de Louis Pasteur, nos aliments sont tous ou presque pasteurisés. Comme le lait, le jus des fruits, les concentrés de tomates, ou les bières ou nos fromages.

Sans ce procédé, le consommateur s'exposerait à un risque de bactéries pathogènes. 

durée de la vidéo: 01 min 52
150 ans de la pasteurisation







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences consommation