• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le lynx : le préfet du Jura autorise les tirs d'effarouchement

Attaques en série du lynx sur un troupeau de brebis, dans le Jura. La préfecture autorise les tirs. Mais seulement pour le faire fuir. / © AFP / Patrik Stollarz
Attaques en série du lynx sur un troupeau de brebis, dans le Jura. La préfecture autorise les tirs. Mais seulement pour le faire fuir. / © AFP / Patrik Stollarz

Comme nous vous le laissions entendre hier, le Préfet du Jura a donné l'autorisation de tirs d'effarouchement à l'encontre du lynx.

Par Catherine Eme-Ziri

Les attaques de troupeaux de moutons avaient provoqué la colère des éleveurs de moutons de tout le départment. Ils avaient même défilé dans les rues de Lons-le-Saunier avec leurs bêtes pour montrer leur détermination. Une réunion avait eu lieu cette semaine en préfecture.
Les éleveurs ont été entendus : le préfet du Jura a pris la décision d'autoriser des tirs d'effarouchement.
Les agents de l'Office National de la Chasse et de la faune sauvage et des lieutenants de louveterie sont autorisés à effectuer des "tirs non létaux d'effarouchement", selon l'arrêté préfectoral qui a été pris en fin de journée. Cette disposition concerne les parcs à moutons d'Alain Revil, sur la commune de Mirebel et durant la période du 20 septembre au 4 octobre inclus.

Notre émission "La voix est libre" présentée par Jérémy Chevreuil revient sur cette affaire samedi à 11 heures 30. Sur le plateau, un débat est organisé avec plusieurs invités sur le thème du "retour des grands prédateurs".


Sur le même sujet

Sécheresse : deux secteurs du canal de Bourgogne fermés à la navigation dès le 26 juillet

Les + Lus