Cet article date de plus de 8 ans

Le petit lynx errant du Jura capturé, mais aussi sauvé

Depuis un mois, le jeune félin menait la vie dure aux chats sauvages du hameau d'Arinthod. Il était également en danger de mort car orphelin. Capturé lundi,  les bénévoles du centre de soins aux animaux sauvages sont à son chevet.

Le petit (orphe)lynx ne pesait que 5,250 kg à son arrivée au centre
Le petit (orphe)lynx ne pesait que 5,250 kg à son arrivée au centre © Centre Athénas
C'est la fin d'un mois de parties de cache-cache entre le petit prédateur et les bénévoles du centre Athénas.

Le 16 octobre, des habitants de Chisséria dans le Jura photographient la bête venant de tuer un petit chat. 

La photo permet de déterminer que le félin est orphelin et amaigri. En cinq jours, le centre Athénas obtient une dérogation de capture pour sauvetage.

La traque peut se poursuivre. Agé de moins de 25 semaines, le jeune lynx survit en tuant des chats errants.

Affaibli, il n'aurait pas survécu à l'hiver jurassien


Dans la nuit du 9 au 10 novembre, il tue une petite chèvre coincée dans un enclos à Arinthod. On décide de disposer une cage-piège à l'endroit de la carcasse.

Et notre orphe(lynx) est ainsi capturé. Les bénévoles du centre Athénas le découvrent parasité et dénutri, ne pesant que 5,250 kg contre 8 kg habituellement  pour un lynx de son âge. Il n'aurait pas survécu à l'hiver. Il sera conservé au centre pendant six mois avant, logiquement, de pouvoir être relâché.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement