• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

A quoi ressemblera le nouveau Juraparc à Lons ?

Le futur hall du nouveau Juraparc (DR)
Le futur hall du nouveau Juraparc (DR)

Le conseil municipal de Lons-le-Saunier a validé lundi soir la reconstruction de Juraparc. La salle avait été détruite par un incendie en mai 2015. Le nouvel édifice devrait ouvrir au public à l'été 2018.

Par Jérémy Chevreuil

C'est la salle emblématique du bassin de Lons-le-Saunier, celle qui a longtemps accueilli les principales manifestations du département.

Détruite par un violent incendie criminel au printemps 2015, l'édifice sera finalement reconstruit... en mieux !

Le conseil municipal a validé lundi soir le projet présenté par le groupement Eiffage Construction/AA Group/Engie Cofely/Cetec/Teckicea.

D'après la municipalité, le nouveau Juraparc aura de nombreux atouts:
  • Une consommation énergétique en baisse de 29% grâce à une meilleure isolation et 3 fois moins de gaz à effet de serre produit grâce à un système de pompes à chaleur, une chaudière gaz à condensation et un éclairage LED. La partie préservée de l’incendie (Mezzanine et Revermont) sera d'ailleurs quelque peu améliorée notamment en terme d’isolation.
  • Une polyvalence renforcée avec 5 espaces différents et modulables: la mezzanine, le hall Revermont, le hall Lacuzon (divisible en deux) et une salle annexe. L'espace Lacuzon peut accueillir d'une part 1500 places en gradins et 1000 chaises au soln d'autre part 200 stands ou 5000 places debout, pour des concerts par exemple.
  • Une surface augmentée: 5943 mètres carrés au lieu de 5556.
  • Une charpente en lamellé-collé certifié Jura
La municipalité précise par ailleurs que l’entrée actuelle sera débarrassée des premières arches "pour donner un parvis plus visible, plus lumineux". L’entrée des piétons pourra s’effectuer par le sud, face à la zone Arc en Sel (voir visuel ci-dessous).

La livraison est prévue pour août 2018.

Tous les détails sur le site de la mairie.

 

Un projet à 7,68 millions

Le coût prévisionnel global de cette opération est de 7,68 M€ HT répartis comme suit:

  • 516 166 € d’étude et de maîtrise d’oeuvre
  • 784 868 € de rénovation de l’existant
  • 6,37 M€ de construction neuve.

À cela s’ajoute le montant de la maintenance sur 8 ans (536 000 €) et le montant du gros entretien et renouvellement (233 000 €), également sur 8 ans.

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus