Relier Lons-le-Saunier à Paris en vélo pour sauver la 2ème ligne du SMUR de Lons-le-Saunier

Ceux qui souhaitent sauver la deuxième ligne du SMUR de Lons-le-Saunier pour garantir des soins de qualité dans le Jura ont de la suite dans les idées. Yves Duffait, médecin responsable de cette ligne et grand sportif, a pris la direction de Paris, à vélo. 

Par Sarah Rebouh

Le 21 janvier dernier, les syndicats et la population jurassienne se réunissaient pour demander à l'ARS le maintien de la deuxième ligne du SMUR, à Lons-le-Saunier. Cette deuxième ligne aurait, selon les médecins en grève depuis le 7 décembre, sauvé une quarantaine de personnes l'année dernière. 

"Je pense à ce monsieur qui a fait un arrêt cardiaque au Bowling, je pense à ce monsieur qui a fait un choc anaphylactique parce qu'il a été piqué par une guêpe. Je vous promets que ces personnes-là, sans le SMUR 2, seraient mortes !" nous avait confié Christophe Prudhomme, de l'association des médecins urgentistes de France.
 
Relier Lons-le-Saunier à Paris en vélo pour sauver la 2ème ligne du SMUR de Lons-le-Saunier


480 km pour sauver le SMUR2


Cette fois-ci, c'est Yves Duffait, après avoir participé à la Transjurassienne pour sensibiliser à cette cause, qui organisait une randonnée cycliste de Lons-le-Saunier au ministère de la Santé à Paris. Le but pour le médecin responsable du Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) de Lons ? Interpeller une nouvelle fois les autorités pour sauver cette ligne qui réalise chaque année environ 350 interventions. 

Ils ont été 5 à s'élancer mardi 25 avril à 8h depuis Lons, dans l'espoir de rencontrer Agnès Buzyn, ministre de la Santé. Yves Duffait a d'ailleurs expliqué avoir écrit 16 fois au ministère pour l'interpeller au sujet du SMUR2. 

* Yves Duffait était l'invité de notre journal 19/20 du 22 avril 2019. * 
 


Voir l'arrivée d'Yves Duffait à Paris : 




Plus d'infos par ici.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus