"Télérepas" : à Lons-le-Saunier, le restaurant municipal livre les télétravailleurs à domicile

Après la vente à emporter, le restaurant municipal de Lons-le-Saunier propose la livraison à domicile, les "Télérepas". Un service qui ravit les télétravailleurs, nombreux en cette période de pandémie.

Manon Godfroy, ergothérapeute, est ravie de pouvoir se faire livrer son repas
Manon Godfroy, ergothérapeute, est ravie de pouvoir se faire livrer son repas © Hugues Perret - France Télévisions

 

Pouvoir déjeuner sainement, chez soi, sans avoir à faire l'effort de chercher une idée, de faire les courses et de cuisiner. Le rêve de Manon Godfroy, ergothérapeute à Lons-le-Saunier vient de se réaliser.

Juste en bas de chez elle, elle vient de se faire livrer son plat.. par le restaurant municipal. "Ne pas avoir à cuisiner est un confort. Avec la fermeture des restaurants, on peut découvrir d'autres façons de préparer les plats de ce dont on a l'habitude", affirme-t-elle.

 

Formule à 7,50 euros

Depuis lundi 1er mars 2021, le restaurant municipal de Lons-le-Saunier propose ce nouveau service, à destination des télétravailleurs de l’agglomération lédonienne. On connaissait déjà les applications de livraison. Mais la formule proposée ici, le "Télérepas", comprend un repas complet avec entrée, plat avec légumes et dessert pour 7,50 euros, avec la possibilité de régler en Tickets Restaurants, par chèque ou carte bancaire.

Publiée par Ville de Lons le Saunier sur Vendredi 26 février 2021

 

La Sicopal proposait déjà les plats à emporter, mais tous ne peuvent pas en bénéficier. "Avec mon travail, je n'ai pas le temps de me rendre au restaurant. Là, je vais enfin pouvoir bénéficier de cette restauration en circuit court et à un prix très avantageux", se réjouit-elle.

 

"Ça commence plutôt bien"

La mise en place de ce service répond à une forte demande, selon Jean-Yves Ravier, président de la Sicopal et maire (DVG) de Lons-le-Saunier. "On s'est aperçu que certains ont des difficultés à venir chercher les plats à emporter ou n'avaient pas le temps. Donc on a choisi cette solution de porter ces repas aux personnes concernées. "

Une entrée salade fraîche comte et magret fumé Et un dessert maison Nous esperons que les enfants vont se régaler

Publiée par Restaurant municipal de Lons le Saunier sur Mercredi 16 décembre 2020

 

Quelques jours après sa mise en place, "ça commence plutôt bien", sourit Jean-Yves Ravier. Lundi 1er mars, le premier jour, "on a livré une vingtaine de Télérepas. Cela va monter en puissance, car les gens vont connaître le système et ça leur évitera les allers-retours", affirme-t-il.

Manon, elle, a déjà adopté ce nouveau service. "Je vais continuer de l'utiliser dès que je serai en travail à la maison", s'enthousiasme-t-elle.

 

Une bouffée d'air pour la Sicopal

Les Télérepas sont aussi une nouvelle source de revenus pour la Sicopal, dont les caisses ont été bien affectées par la crise sanitaire. "Le restaurant municipal, c'est 70 salariés. Il faut qu'il fonctionne. Certes, on a toujours les cantines scolaires, la livraison des repas dans l'hôpital et aux personnes âgées. Mais au self, on est passés de 450 repas par jour à 150. On doit remonter ces chiffres pour assurer les finances du syndicat", alarme Jean-Yves Ravier.

Une nécessité confirmée par le cuisinier Didier Thévenet, chef de cuisine et directeur de la Sicopal : "On a besoin de boucher le trou de l'année dernière, 300 000 euros sur l'année. On a besoin de bouger et de faire fonctionner nos outils pour amortir les charges."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie covid-19 santé société