Cet article date de plus de 9 ans

Nouvelle levée de boucliers contre la prison

Le personnel pénitentiaire est opposé au projet de prison à Saint-Julien-sur-Suran (39)
video title

St Julien (39) : Nouvelles voix contre la prison

Nouvelle réunion publique contre le projet de prison à Saint-Julien (39), cette fois, à l'inititative des surveillants de prison. Eux aussi sont opposés à la constcrution de cet établissement pénitentaire d'un nouveau genre.

A l'initiative de l'union régionale UFAP/UNsa-Justice, une réunion publique était organisée sur la place du village ce matin, à Saint-Julien-sur-Suran, commune jurassienne de 450 habitants qui pourrait accueillir sur ces terres la première prison construite grâce à un partenariat public-privé, la première du genre en France.

Parmi la centaine de personnes présente, beaucoup sont des opposants au projet initié par la conseillère générale Hélène Pélissard (UMP) et validé par le ministère de la justice. Même opposition chez les représentants syndicaux des personnels pénitentiaires, qui dénoncent une construction "entourée d'opacité et de mensonges" et ne veulent pas de cette prison d'un nouveau genre, qu'elle se construise dans le Jura ou ailleurs.  

Comme à chaque réunion, Hélène Pélissard a tenu à être présente. Chahutée et prise à parti, elle n'a cependant pas pu s'exprimer. Elle avait demandé à rencontrer les représentants syndicats qui ont décliné la proposition.

Dimanche prochain, les habitants de Saint-Julien sont invités à voter en mairie pour ou contre la future prison. Le vote est consultatif mais les porteurs du projet affirment qu'ils tiendront compte de l'avis de la population.  Aucun calendrier n'a pour l'heure été arrêté quant à la construction de l'établissement pénitentiaire.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi