Première saison de gestion commune des Rousses en France et de la Dôle en Suisse

© Claire Schaffner
© Claire Schaffner

Depuis le début de la saison, la station est entièrement gérée par les français y compris en Suisse. Pour les skieurs pas de grands bouleversements, tant que la neige est au rendez-vous.

Par Jean-Christophe Galeazzi

C'est un véritable changement d'organisation cet hiver, pour le massif, géré désormais entièrement par la Sogestar (gestionnaire de la station des Rousses). Jusqu'ici le domaine de La Dôle était géré par la société suisse Télé-Dôle. Mais depuis plusieurs années la société était déficitaire. Mauvaises saisons, trop peu de neige n'ont pas permis à la société d'être bénéficiaire. La société française Sogestar reprend donc le flambeau.

Pas de changement visible pour les skieurs mais il a fallu des mois de négociations notamment pour les contrats de travail des saisonniers. Les habitués du côté suisse on du s'adapter à une nouvelle organisation et un nouveau salaire.

Côté fréquentation, le bilan est mitigé. L'hiver a démarré tard et la Dôle ne dispose pas de neige de culture. Le massif n'a pu ouvrir que 70 jours sur les 100 prévus initialement. Les 19 pistes du domaine suisse attirent toujours un peu moins de clients.

D'ici deux ans, les skieurs des Rousses pourront accéder plus facilement à tout le domaine. 10,5  millions d'euros devraient être investis notamment pour installer un nouveau télésiège et de nouveaux bâtiments d'accueil.
Gestion commune pour les Rousses et la Dôle
Un reportage de Claire Schaffner et Hugues Perret avec Annie Bejarano, saisonnière et Michèle Ulrich, directrice de la station des Rousses.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus