Sécheresse dans le Jura : reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour trois communes

Trois communes du Jura ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les dommages causés par la sécheresse de 2022. Les administrés ont trente jours pour déclarer leur sinistre.

L'état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour trois nouvelles communes du Jura, La Chaux-du-Dombief, Dramelay et Villeneuve-sous-Pymont, concernant les dommages causés en 2022 par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse, mais aussi à la réhydratation des sols. 

Ces trois communes viennent en complément d'une liste déjà connue : Abergement-la-Ronce, Bois-de-Gand, Gendrey, Ivory, Montmirey-la-Ville, Ney, Poligny et Vadans.

Ce dimanche 7 avril, un arrêté interministériel donnant l'information a été publié au Journal officiel de la République française. À compter de cette date, les administrés ont 30 jours (et non plus 10 comme auparavant) pour déclarer un sinistre ou déposer auprès de leurs compagnies d'assurances un état estimatif de leurs pertes. Leurs communes ont été destinataires d'un message qui devrait être affiché en mairie.