TOURISME. Tous au camping ! Ils enregistrent une fréquentation record en Bourgogne-Franche-Comté

L’Insee a publié le 14 décembre le bilan de l’été 2023 dans la région pour les hébergements de tourisme. La fréquentation est en hausse de 3% dans la région, et les campings sont les grands gagnants.

Alors que Noël approche à grands pas, l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) s’est replongé dans les données estivales. 

Les bons chiffres de l’été 2023


Entre avril et septembre 2023, la fréquentation touristique atteint le niveau record de 8,4 millions de nuitées en Bourgogne-Franche-Comté. Les personnes qui ont pris des vacances dans la région sont venues ainsi : 


-4,2 millions de nuitées dans les hôtels
-3,5 millions dans les campings
-0,7 million dans les autres hébergements collectifs touristiques

Les touristes sont essentiellement venus dans les départements de la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire, le Jura et le Doubs qui concentrent 79% de la fréquentation.


La hausse de la fréquentation dans notre région (+ 3%) est supérieure à celle de France métropolitaine (+1,6 %). 

Vive le camping...


Est-ce l’inflation ou le désir d’un retour à des vacances au grand air qui a motivé les vacanciers. Toiles de tente, bungalows… ils sont nombreux à avoir fait ce choix à la belle saison. Dans les campings, on a enregistré 210 400 nuitées supplémentaires par rapport à la saison d’été précédente. Plus d'une nuitée sur trois s'est faite en bungalow, plus confortable que la tente en cas de mauvais temps. 

Les campings enregistrent leur plus haut niveau de fréquentation en dix ans. Les Français sont revenus dans les campings (+6,5% de hausse de fréquentation).

En retrait depuis la crise sanitaire, la clientèle étrangère a retrouvé le chemin de la région et des ses campings. Principalement des vacanciers venus des Pays-Bas, d’Allemagne ou de Belgique. 

Le département du Jura qui a perdu 10,3 % de ses places en camping suite à la fermeture du camping du Domaine de Chalain appartenant au conseil départemental. Pour autant, ce département reste la première destination des campeurs de Bourgogne Franche-Comté. 

Au printemps, été, les campings ont encore des places disponibles. Dans ce type d'infrastructure, seul 37 % des emplacements étaient occupés en 2023 à la belle saison.

Hôtels en perte de vitesse


Côté hôtellerie, les établissements hôteliers ont connu une légère baisse de leur fréquentation par rapport à 2022. Seuls les établissements non classés voient leur fréquentation augmenter, mais ils ne représentent que 15 % des nuitées hôtelières. 


Les hôtels classés 4 et 5 étoiles ont enregistré la plus forte baisse de fréquentation (-5,3 %). 


En hôtel, la fréquentation des Belges, Néerlandais et Allemands est en recul. La clientèle belge affiche la plus forte baisse avec -13,0 %. Seules les nuitées anglaises, italiennes et espagnoles ont augmenté dans les hôtels. Les touristes chinois restent quasi absents alors qu’ils représentaient 11 % de la fréquentation étrangère en 2019.


► Pour en savoir plus sur la fréquentation touristique 2023 en Bourgogne-Franche-Comté 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité